1 min de lecture Mistral

Vente de Mistral à la Russie : la France agit "aux ordres des Américains", dénonce Philippot

Paris pourrait ne pas livrer les Mistral à la Russie mi-novembre, ce qui fait dire à Florian Philippot ce jeudi que la France agit "aux ordres des Américains".

Florian Philippot, vice-président du Front National, à Nanterres, en mai 2014 (archives).
Florian Philippot, vice-président du Front National, à Nanterres, en mai 2014 (archives). Crédit : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Le vice-président du Front National Florian Philippot a jugé "pas très responsable" une éventuelle non-livraison à la Russie des navires Mistral, au nom du "pragmatisme" et de la "crédibilité" de la France qui agit "aux ordres des Américains" selon lui.

La Russie a affirmé mercredi qu'elle recevrait mi-novembre un premier navire de guerre Mistral vendu par la France, une annonce démentie par le constructeur. Puis ce jeudi matin, le ministre des Finances Michel Sapin a déclaré lui, que les conditions n'étaient "pas réunies" pour la livraison du premier navire.

Fiche technique du navire de guerre polyvalent Mistral.
Fiche technique du navire de guerre polyvalent Mistral. Crédit : S. RAMIS, MM/ETB/PLD / AFP

Interrogé sur l'annexion de la Crimée par la Russie, motif de la suspension des livraisons, Florian Philippot a prôné le dialogue et rétorqué : "Et alors ? on ne discute plus, on ne parle plus, on est en guerre froide ? Tout cela n'est pas responsable".

Si on applique la morale, on arrête de discuter avec l'Arabie Saoudite, le Qatar, la Chine.

Florian Philippot
Partager la citation
À lire aussi
Isère : sept mises en examen dans une affaire de pédophilie sur trois enfants faits divers
Mort de deux jeunes du quartier Mistral à Grenoble : que s’est-il passé ?

"Soit nous sommes présents en Russie, soit on laisse les autres le faire à notre place. Rassurez-vous, les Etats-Unis et le Royaume Uni n'appliquent pas la morale en matière de relations commerciales et militaires, ils sont très pragmatiques et on doit l'être aussi. Ou alors si on applique la morale, on arrête de discuter avec l'Arabie Saoudite, le Qatar, la Chine", a plaidé le vice-président du parti d'extrême droite.

Il faut se redresser, arrêter d'être aux ordres des Américains.

Florian Philippot
Partager la citation

"On a des engagements, on doit les honorer. C'est une question de crédibilité, c'est aussi une question financière parce que si nous ne le faisons pas, nous risquons des milliards d'euros d'amende et vous imaginez bien qu'on n'aura plus aucune crédibilité pour remporter le moindre contrat dans les autres pays dans les années qui viennent", a-t-il argumenté.

"Il faut se redresser, arrêter d'être aux ordres des Américains. On obéit à Washington qui nous demande de ne pas vendre ces armes, peut-être parce qu'ils souhaitent le faire à notre place tout simplement", a-t-il conclu.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Mistral Russie Florian Philippot
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7775089158
Vente de Mistral à la Russie : la France agit "aux ordres des Américains", dénonce Philippot
Vente de Mistral à la Russie : la France agit "aux ordres des Américains", dénonce Philippot
Paris pourrait ne pas livrer les Mistral à la Russie mi-novembre, ce qui fait dire à Florian Philippot ce jeudi que la France agit "aux ordres des Américains".
https://www.rtl.fr/actu/politique/vente-de-mistral-a-la-russie-la-france-agit-aux-ordres-des-americains-denonce-philippot-7775089158
2014-10-30 10:17:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/S7HQbSc55PBzM0AD6tK5Nw/330v220-2/online/image/2014/1030/7775089244_000-par7890712.jpg