1 min de lecture François Bayrou

Vanessa Schneider : "À quoi joue donc François Bayrou ?"

REPLAY - Le président du MoDem s'est violemment attaqué au gouvernement, en réclamant notamment la dissolution de l'Assemblée nationale. La journaliste décrypte cette férocité soudaine.

Micro RTL générique On n'est pas forcément d'accord Yves Calvi & Les Signatures RTL iTunes RSS
>
Vanessa Schneider : "À quoi joue donc François Bayrou ?" Crédit Image : Cécile de Sèez / RTL.fr | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Vanessa Schneider
Vanessa Schneider

François Bayrou a déclaré le 26 octobre ne pas croire que François Hollande "puisse tenir jusqu'en 2017" sans dissoudre l'Assemblée nationale et a estimé que le président de l'UMP serait alors "probablement le  Premier ministre de la cohabitation". À quoi joue donc le patron du MoDem ? "On se le demande", lâche Vanessa Schneider.

La journaliste rappelle qu'à droite comme à gauche, on a souvent considéré les centristes comme des "girouettes". Pour elle, le changement de ton de Bayrou "accrédite cette thèse". En 2012, ce dernier avait appelé à voter pour François Hollande au second tour de la présidentielle. Vanessa Schneider s'étonne "qu'il sorte le canon au moment même où le gouvernement a choisi clairement une ligne économique avec laquelle il ne peut qu'être d'accord".

Elle explique cette férocité soudaine du leader centriste par "dépit". Il y a quelques années, François Bayrou était affublé du surnom "Bayroue de secours" dans le monde politique. Depuis, "il en a eu ras-le-bol de jouer aux gentils". Et pour cause : il n'a guère été récompensé de son soutien à l'actuel chef de l'État qui l'a, par exemple, "laissé se faire battre aux législatives par un candidat socialiste".

François Hollande est complètement responsable de la radicalisation de François Bayrou

Vanessa Schneider
Partager la citation

François Bayrou en a donc eu assez de faire antichambre à l'Élysée, explique Vanessa Schneider. Il est retourné vers sa famille politique : la droite. "Du côté de Jean-Louis Borloo, d'abord, puis vers Alain Juppé, sur lequel il mise pour 2017". Pour la journaliste, François Hollande est donc "complètement responsable" de cette radicalisation. Elle estime que le Président raisonne selon de vieux schémas politiques. Il pense que les alliés du PS sont à sa gauche. 

À lire aussi
François Bayrou, le 8 octobre 2018 à Pau François Bayrou
Pour François Bayrou, les annonces d'Emmanuel Macron constituent "une révolution"

Bayrou n'a pas de députés, mais il incarne "un véritable espace politique" dans le pays. "Ce que François Hollande n'a pas vu, Manuel Valls l'a compris puisqu'il a récemment tendu la main aux centristes. Un geste qui est arrivé beaucoup trop tard", conclut Vanessa Schneider.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
François Bayrou MoDem François Hollande
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants