1 min de lecture Nicolas Sarkozy

Vanessa Schneider : "La valse hésitation de Sarkozy sur le mariage pour tous"

REPLAY - L'éditorialiste n'a pas du tout apprécié la non-prise de position de Nicolas Sarkozy sur la question du mariage pour tous.

Micro RTL générique On n'est pas forcément d'accord Yves Calvi & Les Signatures RTL iTunes RSS
>
Vanessa Schneider : "La valse hésitation de Sarkozy sur le mariage pour tous" Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Vanessa Schneider
Vanessa Schneider

"On a humilié la famille" lors de ce débat en 2013, avait accusé dimanche 21 septembre l'ex-président de la République sur France 2. "Vous me demandez 'est-ce que vous ferez de la  même façon ?' Ma réponse est clairement non. Je n'utiliserai pas les familles contre les homosexuels, comme on a utilisé les homosexuels contre les familles", avait-il poursuivi. Une référence à François Hollande et aux grandes manifestations de 2013 contre le projet de loi.

Vanessa Schneider a trouvé "choquante" la formulation de l'ancien chef de l'État. "Nicolas Sarkozy veut-il dire que les homosexuels n'ont pas de famille ?", s'interroge l'éditorialiste. Pour elle, il n'y a pas les familles d'un côté, et les homosexuels de l'autre.

Nicolas Sarkozy veut jouer sur tous les tableaux. C'est du perdant-perdant

Vanessa Schneider
Partager la citation

Elle souligne un autre problème de fond. L'ex-Président avoue qu'après avoir réfléchi "pendant deux ans et demi", il ne sait pas s'il faut ou non revenir sur le mariage pour tous.

"À titre personnel, Nicolas Sarkozy n'a rien contre le mariage gay", rappelle l'éditorialiste. Il avait lui-même promis une union civile aux homosexuels. Avant 2012, il avait été tenté de proposer le mariage homo. Pourquoi ce refus de répondre à la question aujourd'hui ? "Par calcul politique, malheureusement", analyse Vanessa Schneider.

À lire aussi
Laurent Gerra humour
Le meilleur de Laurent Gerra avec Nicolas Sarkozy et Johnny Hallyday

Pour elle, l'intéressé "veut jouer sur tous les tableaux : flatter un électorat catholique conservateur (...) et ne pas braquer une droite plus modérée". Un grand écart qui ne peut pas fonctionner, conclut-elle. Selon elle, c'est du "perdant-perdant".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Nicolas Sarkozy Mariage pour tous Polémique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants