1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Valérie Trierweiler publie un livre : le portrait d'un François Hollande "déshumanisé"

Valérie Trierweiler publie un livre : le portrait d'un François Hollande "déshumanisé"

"Merci pour ce moment" dresse le bilan du temps passé par l'ancienne première dame à l'Élysée. La journaliste évoque la dégradation progressive de ses rapports avec le chef de l'État, jusqu'à la rupture.

François Hollande et Valerie Trierweiler le 3 septembre 2013 (illustration)
François Hollande et Valerie Trierweiler le 3 septembre 2013 (illustration)
Crédit : AFP / Archives, Patrick Kovarik
Livre de Valérie Trierweiler : le portrait d'un François Hollande "déshumanisé"
01:13
Un drame sanglant secoue l'Alsace
01:48:28

Merci pour ce moment, le livre-confession de Valérie Trierweiler sort jeudi 4 septembre dans les librairies. À la veille de sa publicationParis Match, qui emploie l'ancienne première dame, en publie les bonnes feuilles. Son ouvrage promet d'être dur, non pas avec le président de la République mais avec l'homme qu'il est devenu.

Des rapports dégradés

Son ancienne compagne évoque un personnage "déshumanisé, replié dans le non-dit". La journaliste déplore que "même (leur) salle de bain était devenue un lieu de réunion". Si elle tente plusieurs fois de quitter le Président, jamais Valérie Trierweiler n'y parvient.

Ça te prend beaucoup de temps d'être aussi belle ? (...) En même temps, on ne te demande rien d'autre

François Hollande à Valérie Trierweiler

Elle évoque pourtant des moments d'une rare dureté. "Ça te prend beaucoup de temps d'être aussi belle ?", lui aurait-il demandé. "Un peu", répond-t-elle, avant de se voir adresser un cinglant : "En même temps, on ne te demande rien d'autre".

Le choc de la rupture

Une situation qui prendra fin le 9 janvier 2014, date à laquelle Closer évoque la relation qu'entretiendraient François Hollande et Julie Gayet. "C'est le pire moment de ma vie, raconte Valérie Trierweiler. Je me précipite dans la salle de bain, attrape le petit sac qui contient les somnifères, François tente de me les arracher, les pilules se répandent sur le sol, j'avale ce que je peux".

À lire aussi


Après son départ de l'Élysée, Valérie Trierweiler évoque même les très nombreux messages envoyés par le chef de l'État, jusqu'à 29 par jour. L'ancienne première dame considère son témoignage comme "une bouteille à la mer" dans laquelle elle pourra "enfermer son passé".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/