1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Valérie Trierweiler "applaudit des deux mains" Ségolène Royal
1 min de lecture

Valérie Trierweiler "applaudit des deux mains" Ségolène Royal

REPLAY / INVITÉE RTL - L'ancienne compagne de François Hollande, engagée dans le domaine associatif au Secours populaire, revient sur l'actualité politique du pays.

Valérie Trierweiler, en Inde, le 28 anvier 2014.
Valérie Trierweiler, en Inde, le 28 anvier 2014.
Valérie Trierweiler et le Secours Populaire : "Une façon de faire de la politique"
08:41
James Abbott
James Abbott

Valérie Trierweiler est revenue sur son activité au sein du Secours populaire, ce mardi 18 août, mais également sur l'actualité politique française. Si elle rappelle qu'elle ne fait plus de journalisme politique depuis dix ans, elle affirme qu'elle serait prête à partir immédiatement en reportage pour un sujet de société comme le problème des migrants. Sur ce thème, elle ne pense pas que le gouvernement actuel soit responsable de la crise actuelle à Calais, par exemple.

"C'est un problème qui dépasse la France, juge-t-elle. Je me sens concernée par ce qu'il se passe. Quand je vois les images... Comment peut-on accepter ça aujourd'hui ?" Valérie Trierweiler s'est également exprimée à propos d'une question de politique intérieure, précisant qu'elle "applaudissait des deux mains" Ségolène Royal pour avoir proposé des mesures contre le gaspillage alimentaire. La journaliste estime toutefois que le gouvernement a une "certaine responsabilité" concernant l'augmentation du chômage.

Je suis plus que jamais de gauche

Valérie Trierweiler

Valérie Trierweiler a refusé de dévoiler si elle écrivait un deuxième livre et n'a pas tenu à commenter les attaques de Nicolas Sarkozy contre François Hollande. "C'est la bataille politique, regrette-t-elle. Ce qu'on attend des hommes politiques c'est qu'ils soient actifs, concrets et qu'il y ait des résultats."

La journaliste est également revenue sur ses préférences politiques alors qu'elle avait expliqué début juillet qu'elle était "interessée" par les idées de Jean-Luc Mélenchon. "Je suis plus que jamais de gauche, affirme-t-elle. Pour Mélenchon, je n'approuve pas tout dans ce qu il propose, je pense que l'on peut prendre un peu partout (sic)".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/