2 min de lecture Île-de-France

Valérie Pécresse porte plainte pour "usurpation d'identité" après l'envoi de faux courriers

La présidente de la région Île-de-France a dénoncé "un acte de malveillance qui ne doit pas rester impuni".

Valérie Pécresse, le 9 décembre 2015
Valérie Pécresse, le 9 décembre 2015 Crédit : KENZO TRIBOUILLARD / AFP
109127536140888961261
Ludovic Galtier
Journaliste RTL

La pratique est peu banale et ne va sans doute pas réconcilier les Français avec la politique. Valérie Pécresse, présidente Les Républicains de la région Île-de-France depuis décembre 2015 après 17 ans de gestion socialiste, a porté plainte pour faux, usage de faux et usurpation d'identité. De faux courriers, estampillés du logo de la première région de France et signés par Valérie Pécresse, auraient été adressés à de nombreux maires dont la gestion budgétaire laisse à désirer, selon une information du Point. L'ancienne ministre de Nicolas Sarkozy, qui dénonce "un acte de malveillance qui ne doit pas rester impuni" a décidé de porter plainte.

Dans ces courriers, la présidente de l'exécutif régional aurait demandé un éclairage sur la politique budgétaire menée par certains maires dont la commune est en difficulté. "Les chiffres que vous présentez ainsi que les actions que vous entendez mener sont en effet à l'origine de nombreux commentaires et mécontentements qui en première analyse ne semblent pas injustifiés." Par exemple, les courriers ne sont pas tendres avec les élus dont les budgets d'investissement sont inférieurs aux dépenses de fonctionnement. "Dépenser presque 4 fois plus pour piloter des travaux que pour les exécuter, conduit inévitablement à des réactions cinglantes quand à l'efficacité de vos services." On ignore l'ampleur de ce qui ressemble à une ingérence de la Région dans la politique communale.

Une stratégie de harcèlement de Valérie Pécresse

Thierry Solère, président du groupe régional Les Républicains
Partager la citation

De nombreuses tensions persistent au sein du Conseil régional d'Île-de-France. Valérie Pécresse avait fait l'objet d'invectives au cours d'une séance houleuse le 23 mai dernier. L'Opinion rapporte que "les débats ont plusieurs fois dérapé, notamment lors du rétablissement des aides aux familles d'enfants scolarisés dans les lycées privés franciliens, que la gauche avait supprimées en 2012". Thierry Solère, président du groupe régional Les Républicains, était venu à la rescousse de sa présidente. "J'ai entendu des "connasse".  C'était orchestré. La gauche, et notamment les proches de Valls, sont dans une stratégie de harcèlement de Valérie Pécresse."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Île-de-France Valérie Pécresse Budget
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7783411032
Valérie Pécresse porte plainte pour "usurpation d'identité" après l'envoi de faux courriers
Valérie Pécresse porte plainte pour "usurpation d'identité" après l'envoi de faux courriers
La présidente de la région Île-de-France a dénoncé "un acte de malveillance qui ne doit pas rester impuni".
https://www.rtl.fr/actu/politique/valerie-pecresse-porte-plainte-pour-usurpation-d-identite-apres-l-envoi-de-faux-courriers-7783411032
2016-05-27 21:16:08
https://cdn-media.rtl.fr/cache/ctng-tJYYoN3085syRLdUA/330v220-2/online/image/2015/1210/7780812964_valerie-pecresse-le-9-decembre-2015.jpg