1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Université d'été du FN : Marine Le Pen tente de contrecarrer son père
2 min de lecture

Université d'été du FN : Marine Le Pen tente de contrecarrer son père

REPLAY - Jean-Marie Le Pen a fait de l'ombre à sa fille, en plein université d'été du Front national, en annonçant la création d'un rassemblement "Bleu Blanc Rouge".

Marine Le Pen à l'université d'été du FN à Marseille, le 5 septembre 2015
Marine Le Pen à l'université d'été du FN à Marseille, le 5 septembre 2015
Université d'été du FN : Marine Le Pen tente de contrecarrer son père
01:10
Etienne Baudu & La rédaction numérique de RTL

Marine Le Pen a passé sa journée à déminer le terrain, samedi 5 septembre. Son père, exclu du Front national il y a un peu plus de deux semaines, a soufflé le chaud et le froid à Marseille, où se tient pendant deux jours l’université d'été du parti. Il en a même profité pour occuper le devant de la scène médiatique dans un restaurant à l'autre bout de la ville. La présidente du FN, pour qui il n'est pas question de réconciliation, a alors dû s'employer à minimiser ses propos.

"Jean-Marie Le Pen a été exclu du Front national. Ce qui m'importe n'est pas de lui interdire la parole mais qu'elle soit entendue comme celle de Jean-Marie Le Pen et pas comme celle de l'ensemble du Front national", a-t-elle déclaré dans des propos recueillis par RTL.

L'ombre de Jean-Marie Le Pen plane encore dimanche

Parmi les lieutenants de la patronne du FN, qui avait elle-même comparé son père à une Femen, on a tenté de ridiculiser le "Menhir". Florian Philippot, par exemple, a fait référence au pardessus rouge que portait Jean-Marie Le Pen lors du défilé du 1er mai à Paris. "Le seul bonhomme rouge que j'attends, c'est le père Noël. Mais je l'attends le 25 décembre, en bas de ma cheminée", a ironisé le vice-président.

En tout cas, le menace de la venue du fondateur du parti a plané durant toute l'après-midi. Et c'est finalement son annonce de création d'un rassemblement "Bleu Blanc Rouge" qui a obligé Marine Le Pen à répondre. "Jean-Marie Le Pen peut créer toutes les associations qu'il veut. Il est un homme libre. Mais au sein du Front national, il n'y a pas d'association politique constituée qui s’apparenterait à un courant politique. Ça n'est pas l'organisation du Front national. Au passage, ça ne l'a jamais été".

À lire aussi

Marine Le Pen n'en a pas fini avec ce feuilleton politico-familial. Son père pourrait encore s'inviter, dimanche 6 septembre, et parasiter un peu plus cette université d'été.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/