2 min de lecture Politique

Une majorité de Français estime que Christiane Taubira peut rester au gouvernement

C'est le résultat d'un sondage Ifop publié samedi 9 janvier. Selon les Français interrogés, le désaccord de la ministre de la Justice avec l’exécutif ne justifie pas une mise à l'écart.

Manuel valls et Christiane Taubira, le 2 octobre 2015.
Manuel valls et Christiane Taubira, le 2 octobre 2015. Crédit : ERIC FEFERBERG / AFP
Nicolas Ledain et AFP

2016 a démarré comme 2015 s'était terminé pour Christiane Taubira. Le 22 décembre dernier, la ministre de la Justice avait annoncé en Algérie que la déchéance de nationalité serait abandonnée par le gouvernement. Lors de la présentation du projet de révision constitutionnelle au conseil des ministres le lendemain, la mesure figurait pourtant bien dans le texte. La Guyanaise avait alors choisi de se rallier à la ligne défendue par l’exécutif.

La première semaine de l'année a permis de rejouer cette scène de décembre mais à l'envers cette fois. La garde des sceaux a d'abord défendu le projet de réforme constitutionnelle dans une tribune co-signée avec Bernard Cazeneuve dans Le Monde avant d'annoncer le lendemain qu'elle n'était pas favorable à la déchéance de nationalité pour les binationaux

Des désaccords à répétition

Ces désaccords à répétition avec un gouvernement dont elle est membre posent des questions sur l'utilité de conserver Christiane Taubira a son poste. Les spécialistes s'étonnent, Alain Duhamel a même parlé de "solidarité gouvernementale à la carte" pour la garde des sceaux. Les adversaires politiques s'offusquent, François Bayrou a notamment appelé à la démission de la ministre sur RTL.

Pourtant, l'opinion ne semble pas choquée par ces revirements. Un sondage Ifop pour iTélé publié samedi 9 janvier montre même que la majorité des Français (54%) estime que Christiane Taubira peut rester au gouvernement malgré son désaccord avec l'exécutif.

À lire aussi
manifestations
Pour Christiane Taubira, les "gilets jaunes" sont "une marque de vitalité de la démocratie"

C'est parmi les sympathisants du PS interrogés que la ministre recueille le plus de soutiens, 70% pensent qu'elle peut rester à son poste. En revanche, chez les sympathisants des Républicains, 52% souhaitent la voir partir. 47% d'entre eux estiment tout de même que ses contradictions avec la ligne gouvernementale ne sont pas préjudiciables.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Politique Sondage Réforme constitutionnelle
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants