2 min de lecture François Fillon

"Une Ambition intime" : les 4 aspects de la personnalité de Fillon que l'on découvre

D'ordinaire secret, le député de Paris a dévoilé quelques histoires personnelles au cours de son passage dans "Une ambition intime", dimanche 6 novembre.

François Fillon le 15 septembre 2016 à Pacé, près de Rennes.
François Fillon le 15 septembre 2016 à Pacé, près de Rennes. Crédit : JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP
Romain Renner
Romain Renner
Journaliste RTL

François Fillon n'est pas homme à se raconter en permanence. Sa participation au deuxième numéro d'Une ambition intime, ce dimanche 6 novembre, a donc été l'occasion pour l'ancien premier ministre, candidat à la primaire de la droite et du centre, de révéler des histoires personnelles. Certaines d'entre elles ont trait à son passé, dont il parle d'ordinaire relativement peu.


S'il n'aime pas forcément parler de lui, le député de Paris a assuré ne pas avoir hésité à participer à l'émission. "Nous sommes dans une compétition (la primaire, ndlr), il faut en respecter les règles", a-t-il expliqué. Et d'ironiser : "Elles auraient sûrement été différentes si je les avais écrites". 

1. Il fait "exprès" de ne rien révéler

Premier ministre de Nicolas Sarkozy durant cinq ans (2007-2012), François Fillon n'a pas livré grand-chose de son intimité lorsqu'il était au pouvoir. "Je l'ai fait exprès, a-t-il assuré. La politique ne doit pas être mélangée à la vie privée. C’est la raison du désamour des Français pour les politiques : on leur reproche de ne pas être efficaces et en plus, ils font les kékés".

Et l'élu d'assumer l'image qu'il renvoie : "Les Français ont une image de moi de sérieux, d’honnêteté et d’engagement. Et je vois les caricatures (…) cette image d’homme ennuyeux (…) qui n'est pas forcément vraie".

2. Il a eu des problèmes de discipline

À lire aussi
Penelope et François Fillon, lors du meeting de la Villette le 29 janvier2017 procès
Que deviennent François et Penelope Fillon ?

Plus étonnant, François Fillon, que l'on décrit comme un homme calme et sérieux, a avoué avoir eu des problèmes d'indiscipline lorsqu'il était au collège. "J'ai pris beaucoup d'heures de colle et passé beaucoup de dimanches à faire des travaux d'intérêt général", s'est-il souvenu. Son goût pour la rébellion l'a d'ailleurs conduit à organiser une manifestation "pour protester contre l'incompétence d'un professeur d'anglais".

Un événement qui l'a fait exclure du collège pendant trois jours. "On m'a demandé de quitter le pensionnat, qui était incompatible avec mon caractère", a-t-il poursuivi. Pour parachever son œuvre, l'ancien premier ministre a même tenté d'emprunter la voiture de sa mère, alors qu'il n'avait pas l'âge de conduire. "J'ai confondu la marche avant et la marche arrière. J'ai enfoncé la 2 CV dans la porte du garage".

3. Il ne comprend pas "ceux qui ne pensent qu'à la politique"

Outre la politique, François Fillon est notamment passionné par la montagne et la photographie. Deux éléments liés par l'approche technologique qu'en fait le député de Paris. "J'adore la technologie", a-t-il confié, reconnaissant qu'il lui fallait toujours "les derniers produits". L'ancien premier ministre passerait tellement de temps à bricoler ses appareils que son fils, élève en maternelle, l'aurait qualifié de "réparateur d'ordinateurs" lorsque son enseignante lui a demandé quel était le métier de son père.

Alors qu'il évoquait son intérêt pour la cuisine, qu'il fait pour sa famille, François Fillon a expliqué à quel point il était important pour lui d'avoir des activités éloignées de la politique dans le cadre de sa vie privée. "Je ne comprends pas ceux qui ne pensent qu'à la politique, a-t-il assuré. Ce sont des obsédés".

4. Il n'aime pas parler

De son propre aveu, François Fillon n'aime pas parler de ses soucis. "Je garde mes problèmes pour moi, a-t-il confié. Je ne parle pas beaucoup, je n'aime pas trop ça. Je me confie à moi-même". Un trait de caractère qui dérange son épouse : "C'est un reproche que me fait Penelope".

Lire la suite
François Fillon Télévision Médias
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants