2 min de lecture Info

Un pompier à Hollande : "Arrêtez de fermer des casernes !"

TÉMOIGNAGE - François Hollande s'est rendu samedi au congrès national des sapeurs-pompiers de Chambéry, où il a tenté de séduire les pompiers avec un plan d'action. L'un d'entre eux lui adresse un message.

François Hollande entouré de jeunes pompiers à Tulle le 9 juin 2012.
François Hollande entouré de jeunes pompiers à Tulle le 9 juin 2012. Crédit : AFP / Pool / Bertrand Langlois
Eléonore Taicher et La rédaction de RTL

Il y a le feu à la caserne, les pompiers sont en colère. L'objet de leur courroux ? Des moyens jugés insuffisants, un manque d'effectif, mais aussi un manque de considération. C'est en partie l'objet de leur discussion, samedi 12 octobre, lors du 120e Congrès national des pompiers de Chambéry.

Les délais d'intervention vont augmenter (...) au détriment des populations secourues.

Commandant Christophe Marchal
Partager la citation

Recrutement difficile

"Les sapeurs-pompiers volontaires, qui sont la principale force de sécurité civile - 85 % des effectifs -, sont aujourd'hui menacés : 600 casernes ont fermé, et il y a 600 sapeurs pompiers volontaires en moins", déplore au micro de RTL le Commandant Christophe Marchal. "Nous avons des difficultés pour recruter des volontaires, pour les considérer, les valoriser, et, surtout, pour les fidéliser", explique-t-il, avant de préciser qu'un sapeur pompier volontaire n'a pas de salaire, mais est "indemnisé de façon très basse lorsqu'il intervient". "Nous demandons [ainsi] que les indemnités soient justement valorisées, mais surtout que les volontaires soient considérés."

La centralisation des casernes : un danger

Son cri d'alarme à François Hollande est précis : "Inversez la tendance, arrêtez de fermer des casernes, c'est important surtout dans les zones rurales !" Il tord ainsi le coup à une idée reçue : fermer une caserne ne permet "absolument" pas d'économiser de l'argent.

Les sapeurs pompiers ne touchant pas de salaire, il n'y a pas d'impact sur les masses salariales. Le commandant Marchal pointe un risque : "le recrutement qui se faisait par proximité se fera de moins en moins bien à cause la centralisation des casernes". Conséquence : "Les délais d'intervention vont augmenter, de même que les délais des volontaires pour arriver de chez eux à leur casernes. Tout cela au détriment des populations secourues."

La rédaction vous recommande

Hollande se montre rassurant

À lire aussi
1bcdd722-23ef-47ca-820a-44a2f92a9479 Provence-Alpes-Côte d'Azur
Bouches-du-Rhône : le Cercle de Gréasque, emblème du bistrot provençal

Le président Hollande, présent au congrès, a annoncé qu'un "plan national" allait voir le jour pour enrayer la chute du nombre de pompiers volontaires. Ce plan comprendra notamment une "campagne de communication nationale pour encourager les jeunes à se porter volontaires", une adaptation du service civique" aux réalités des sapeurs-pompiers", ainsi que la préservation de "l'exception du volontariat" dans les directives européennes sur le travail.

>
Les mesures de François Hollande pour répondre aux inquiétudes des pompiers Crédit Média : Vincent Derosier | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Info Politique Pompiers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants