1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. UMP : Sarkozy a reçu une lettre de Fillon
1 min de lecture

UMP : Sarkozy a reçu une lettre de Fillon

François Fillon a mis les points sur les "i" avec Nicolas Sarkozy, n'ayant pas apprécié d'être associé à Jean-François Copé lors de la crise traversée par l'UMP en 2012.

François Fillon et Nicolas Sarkozy, en 2013. (archives)
François Fillon et Nicolas Sarkozy, en 2013. (archives)
Crédit : ERIC FEFERBERG KENZO TRIBOUILLARD / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

François Fillon a écrit lundi 27 octobre "une lettre personnelle" à Nicolas Sarkozy pour lui reprocher d'avoir parlé de "guerre des chefs" et de "mauvais feuilleton" à propos de la bataille qui l'a opposé à Jean-François Copé fin 2012, selon son entourage, confirmant une information de L'Opinion.

"La crise morale traversée par l'UMP ces deux dernières années ne peut être présentée comme 'une guerre des chefs' et 'un mauvais feuilleton'" a, écrit Fillon à l'ancien président. L'ex-Premier ministre ajoute dans sa lettre que "c'est l'honneur de l'UMP d'assumer la vérité. L'avenir du mouvement tient précisément à sa capacité à se juger avec lucidité et honnêteté".

Selon L'Opinion, Fillon a écrit cette lettre à l'ancien président "afin de se plaindre de propos que celui-ci a tenus la semaine passée à son sujet". Le 21 octobre, devant un panel de lecteurs de Nice-Matin, Sarkozy s'était dit "consterné par le feuilleton donné par Jean-François Copé et François Fillon", fin 2012, lors de l'élection à la présidence de l'UMP. Fillon a toujours considéré que Copé lui avait "volé" sa victoire.

Sarkozy "consterné"

Le lendemain, lors d'un meeting à Toulon, le candidat à la présidence de l'UMP dont l'élection se déroulera le 29 novembre, s'était également dit "consterné" par la guerre Fillon/Copé (toutefois sans citer leurs noms) et "l'image épouvantable et ridicule de la division qui a été donnée depuis deux ans et demi" par l'UMP, rappelle l'Opinion.

À écouter aussi

Après une brouille d'un an et demi, l'ancien président et son ancien Premier ministre se sont rencontrés le 2 octobre à Paris, au domicile de René Ricol, un ami commun qui a assisté à leur entretien, selon L'Opinion.

À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/