2 min de lecture Primaire Les Républicains

UMP : "Il y aura un affrontement" entre Juppé et Sarkozy, prévoit Yves Jégo

INVITÉ RTL - Le candidat à la présidence de l'UDI a réagi à l'annonce de la candidature d'Alain Juppé à la primaire UMP en vue de 2017.

Yves Jégo, invité de RTL, vendredi 22 août 2014
Yves Jégo, invité de RTL, vendredi 22 août 2014 Crédit : Charlotte Haas / RTL.fr
Raphaël Bosse-Platière
Raphaël Bosse-Platière
Journaliste RTL

Les vacances sont terminées pour les politiques. À l'heure du début des universités d'été, Alain Juppé a dévoilé ses ambitions pour la primaire UMP en vue de 2017. 

"Je n'ai pas vocation à commenter [l'activité de] l'UMP", a déclaré Yves Jégo sur RTL ce vendredi. Mais ce dernier a ajouté qu'il "regrette que l'on passe son temps à commenter la famille politique voisine", évoquant l’accueil favorable de François Bayrou à la candidature du maire de Bordeaux. 

Les liens entre les deux hommes sont connus, on appelle ça le pacte d'Aquitaine

Yves Jégo (UDI)
Partager la citation

"Les liens entre les deux hommes sont connus, on appelle ça le pacte d'Aquitaine", a déclaré Yves Jégo, qui assure qu'il "y a un accord politique, en tout cas à l'échelle régionale"entre Juppé et Bayrou. À noter que le premier avait publiquement soutenu le second lors des précédentes municipales.

Mais le duo qui agitera certainement cette rentrée politique, est celui qu'Alain Juppé formera sans doute avec Nicolas Sarkozy dans la bataille pour la primaire UMP, croit savoir Yves Jégo. "Il y aura un affrontement entre deux personnalités fortes", prévoit le député de Seine-et-Marne. Pour lui, le retour de l'ancien président de la République n'est "pas une surprise". 

Yves Jégo a "tiré des conclusions des dérives droitières" de l'UMP

À lire aussi
Xavier Bertrand le 20 février à Lille Primaire Les Républicains
Présidentielle 2022 : Xavier Bertrand pas "le mieux placé" à droite, selon Hortefeux

Ce qu'il déplore, c'est le trop grand nombre de personnalités à droite. "On est déjà à 5 candidats", rappelle-t-il. Or "les Français veulent des propositions" et se fichent "des ambitions de personnes". 

Anciennement membre de l'UMP, Yves Jégo affirme avoir "tiré des conclusions des dérives droitières de la famille politique qui était la [sienne]". "Ce que je souhaite, c'est que l'UDI propose une alternative", conclut-il.

>
Yves Jégo : "Cécile Duflot crache dans la soupe" Crédit Image : dailymotion | Crédit Média : RTL | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Primaire Les Républicains UMP UDI
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants