2 min de lecture Affaire Bettencourt

UMP : Guaino soutenu par 105 députés contre le juge Gentil

105 députés UMP ont adressé une lettre ouverte au procureur de la République de Paris pour défendre Henri Guaino. Selon ce dernier, le juge Gentil a "déshonoré la justice" en mettant Nicolas Sarkozy en examen. Jean-François Copé a signé la lettre, mais pas François Fillon.

Henri Guaino, conseiller spécial du Président, reste la plume du candidat comme il l'a été durant la campagne de 2007 et le quinquennat.
Henri Guaino, conseiller spécial du Président, reste la plume du candidat comme il l'a été durant la campagne de 2007 et le quinquennat.
Raphaël Bosse-Platière
Raphaël Bosse-Platière
Journaliste RTL

105 UMP ont adressé une lettre ouverte au procureur de la République auprès du Tribunal de grande instance de Paris. Cette lettre, publiée samedi 6 mai par Le Figaro, est un soutien sans faille apporté à Henri Guaino dans sa démarche contre le juge Gentil. Le magistrat en charge de l'affaire Bettencourt a "déshonoré la justice" avait déclaré le député des Yvelines après la mise en examen de Nicolas Sarkozy.

La rédaction vous recommande

Nous faisons nôtres publiquement, individuellement et collectivement, tous les propos tenus par Henri Guaino, entre le 22 et le 28 mars 2013

105 députés UMP
Partager la citation

Dans le courrier signé notamment par Jean-François Copé, Christian Jacob ou encore Xavier Bertrand, les députés estiment "que lorsqu’un parlementaire a le sentiment qu’un abus a été commis dans le fonctionnement des Institutions de la République, il est de son droit et de son devoir de le dénoncer". Ils évoquent "les grands principes de la liberté d’expression, de la liberté d’opinion, de la responsabilité des agents publics et de la séparation des pouvoirs". 

François Fillon n'a pas signé

Par ailleurs, les 105 députés UMP disent avoir appris "avec étonnement" l'ouverture d'une enquête préliminaire à l'encontre d'Henri Guaino pour "délit d'outrage à Magistrat". Le 11 avril dernier, le parquet de Paris avait lancé une procédure contre l'ancien conseiller de Nicolas Sarkozy après la plainte déposée contre lui par l'USM, l'un des principaux syndicats de magistrats.François Fillonqui semble se démarquer de l'ancien président depuis plusieurs semainesn'a pas signé cette lettre ouverte, contrairement à son principal rival à droite : Jean-François Copé. 

D'autres figures majeures de la droite n'ont pas signé cette lettre de soutien. Parmi elles : Nathalie Kosciusko-Morizet. L'ancienne ministre de l'Ecologie et candidate à la mairie de Paris avait pourtant été aux côtés d'Henri Guaino lors de la campagne présidentielle de 2012. La première était porte-parole de Nicolas Sarkozy, le second écrivait ses discours.

L'affaire Bettencourt loin d'être terminée

À lire aussi
Nicolas Sarkozy en juillet 2016 Nicolas Sarkozy
Les actualités de 6h30 - Nicolas Sarkozy : plusieurs autres affaires l'attendent au tournant

Le 25 avril dernier, l'ancien chef de l'Etat a déposé une demande d'annulation de sa mise en examen pour abus de faiblesse par l'intermédiaire de son avocat, Maître Herzog. Dans le volet trafic d'influence de l'affaire Bettencourt, le parquet de Bordeaux a fait savoir ce vendredi qu'il allait demander le non-lieux pour Eric Woerth.

Affaire Bettencourt : les principaux protagonistes.
Affaire Bettencourt : les principaux protagonistes. Crédit : Idé
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Affaire Bettencourt Henri Guaino UMP
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7761303787
UMP : Guaino soutenu par 105 députés contre le juge Gentil
UMP : Guaino soutenu par 105 députés contre le juge Gentil
105 députés UMP ont adressé une lettre ouverte au procureur de la République de Paris pour défendre Henri Guaino. Selon ce dernier, le juge Gentil a "déshonoré la justice" en mettant Nicolas Sarkozy en examen. Jean-François Copé a signé la lettre, mais pas François Fillon.
https://www.rtl.fr/actu/politique/ump-105-deputes-soutiennent-henri-guaino-contre-le-juge-gentil-7761303787
2013-05-11 13:00:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/uHf-dSFoAhocSXWsoPRyXw/330v220-2/online/image/2013/0503/7761036168_henri-guaino-conseiller-special-du-president-reste-la-plume-du-candidat-comme-il-l-a-ete-durant-la-campagne-de-2007-et-le-quinquennat.jpg