3 min de lecture François Bayrou

UDI, MoDem : le jeu des 7 différences entre les centristes

DÉCRYPTAGE - François Bayrou appelle à l'union, Jean-Louis Borloo s'inquiète de l'absence du président du MoDem dans les rangs de l'UDI... Mais quelles sont les différences entre les deux partis centristes ?

François Bayrou et Jean-Louis Borloo
François Bayrou et Jean-Louis Borloo Crédit : Charles Platiau - Pool - AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL

Le MoDem de François Bayrou et l'UDI de Jean-Louis Borloo vont-ils mettre fin à la division des centres ? Après les récentes déclarations de Bayrou puis Borloo, "on n'a jamais été aussi proche d'un rassemblement du centre depuis 10 ans" explique à RTL Mathieu Lamarre, le directeur de la communication du MoDem.

L'occasion pour RTL.fr de jouer au jeu des sept différences entre les deux formations.

1. Les militants

UDI - Contacté ce jeudi, le parti a revendiqué 45.000 adhérents.

MoDem - Le MoDem déclare 30.000 adhérents et un réseau de 110,000 sympathisants (des personnes qui ont fait des demandes d'informations au parti).

2. Les élus

À lire aussi
François Bayrou, le 8 octobre 2018 à Pau François Bayrou
Pour François Bayrou, les annonces d'Emmanuel Macron constituent "une révolution"

UDI - 30 députés, 30 sénateurs, 6 députés européens.

MoDem - 2 députés, 6 sénateurs, 5 députés européens.

3. Les chefs

UDI - Jean-Louis Borloo, député du Nord, président du Parti radical et de l'Union des Démocrates et Indépendants (UDI) qu'il a fondée en septembre 2012. Ancien ministre de l’Écologie, de l’Économie, de l'Emploi et de la Ville dans des gouvernements de droite, il était également membre de l'UMP avant de prôner officiellement une "alternative au PS et à l'UMP". Alors que les sondages lui étaient relativement favorables pour 2012, il finit par renoncer à se présenter (officiellement par manque de cohésion dans son camp) et par apporter son soutien à Nicolas Sarkozy.

MoDem - François Bayrou, député des Pyrénées-Atlantiques, président du Mouvement Démocrate qu'il a fondé en 2007. Il a dirigé la dernière formation englobant les centristes : l'UDF. François Bayrou a par ailleurs été ministre de l’Éducation nationale, toujours dans des gouvernements de droite (dont un en situation de cohabitation). Question élection présidentielle, François Bayrou est l'anti-Borloo. Il s'est présenté aux trois derniers scrutins et fut le "troisième homme" de 2007. En 2012, il a déclaré qu'il voterait pour François Hollande.

4. Les lieutenants

UDI - Hervé Morin, Jean-Marie Bockel, Yves Jégo, Rama Yade, André Santini ... La liste est longue. L'UDI a également reçu le soutien de Simone Veil et de Valéry Giscard d'Estaing et débauché l'ancienne ministre UMP Chantal Jouanno.

MoDem - Marielle de Sarnez, Jean Lassalle et l'ancien secrétaire national des Verts Yann Wehrling. Les autres sont plutôt inconnus du grand public.

5. Le positionnement vis-à-vis de la gauche

UDI - "Nous sommes clairement dans l'opposition" a déclaré mercredi Jean-Louis Borloo sur TF1.

MoDem - Hier, le MoDem semblait proche du PS. "Aujourd'hui, le positionnement se veut en opposition constructive : ce qui correspond à nos valeurs on le soutient, sinon on s'y oppose" explique Mathieu Lamarre, directeur de la communication du parti de François Bayrou.

6. Le positionnement vis-à-vis de la droite

UDI - Jean-Louis Borloo a souvent expliqué que l'UDI était un allié "naturel" de l'UMP notamment pour endiguer la montée du Front national.

MoDem - Le MoDem soutient sa logique du centre indépendant, ni de gauche ni de droite. Pour le vice-président du parti, des alliances avec la droite seraient néanmoins possibles.

7. Le programme

UDI - L'UDI est un parti de centre droit, ouvert aux alliances avec la droite républicaine. Parmi leurs priorités, une Europe "plus intégrée et fédérée", un "choc de compétitivité réalisé par un allègement des charges sociales", une "économie libérée des carcans pour une croissance équitable", avec un État plus économe et plus proche de l'écologie. (Lire les propositions)

MoDem - Le MoDem est donc un parti de centre indépendant. Aucune alliance n'est naturelle. Le parti de François Bayrou propose de redresser les finances publiques grâce notamment à la "règle d'or", de créer un "environnement favorable à la production" en définissant, entre autres, un Commissariat national aux stratégies, et insiste sur l'éducation. Il est également fédéraliste. (Lire les propositions)

La rédaction vous recommande
Lire la suite
François Bayrou Hervé Morin Jean-Louis Borloo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants