1 min de lecture Info

Tweet polémique : Cécile Duflot en larmes à l'Assemblée

VIDÉOS - Après la question d'un député UMP sur le tweet polémique de son compagnon, "fier" d'avoir boycotté le défilé du 14 juillet, Cécile Duflot a eu les yeux rougis de larmes.

La ministre de l'Egalité des territoires et du Logement, Cécile Duflot et son mari à l'Elysée le 11 décembre 2012.
La ministre de l'Egalité des territoires et du Logement, Cécile Duflot et son mari à l'Elysée le 11 décembre 2012. Crédit : AFP / PHILIPPE WOJAZER
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

La ministre du Logement Cécile Duflot a eu les larmes aux yeux, ce mardi 16 juillet à l'Assemblée nationale, après un échange entre le Premier ministre Jean-Marc Ayrault et le député UMP Philippe Meunier, co-fondateur du mouvement de la Droite populaire, sur le tweet polémique de son compagnon. Dimanche, l'écologiste Xavier Cantat s'était dit "fier" d'avoir boycotté le défilé militaire du 14 juillet.

Jean-Marc Ayrault a dénoncé des propos "particulièrement minables et polémiques". "Vous ne faites pas honneur à la France", a rétorqué le Premier ministre au député UMP.

Pas de regret pour Philippe Meunier

L'un des porte-parole des députés socialistes, Thierry Mandon, a jugé dans un communiqué que "les réactions de l'UMP au tweet du conjoint de Mme Duflot sont le degré zéro de la politique". Après la séance des questions, Philippe Meunier a de son côté estimé, sur Twitter et dans un communiqué que "les larmes de crocodile de Madame Duflot ne sont rien à coté des larmes des veuves et des orphelins de nos soldats morts au champ d'honneur".

Toute la polémique est partie d'un tweet, posté dimanche par Xavier Cantat, conjoint de l'ex-secrétaire nationale d'EELV. L'écologiste s'était dit "fier que la chaise à [son] nom reste vide au défilé de bottes des Champs-Elysées".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Info Politique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants