1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Trois ans de l'élection de François Hollande : ce que les Français attendent encore du Président
2 min de lecture

Trois ans de l'élection de François Hollande : ce que les Français attendent encore du Président

REPLAY - François Hollande célèbre ses trois ans à l'Élysée. Qu'espèrent encore les Français du chef de l'État pour les années à venir ? Rencontre avec des électeurs strasbourgeois aux opinions extrêmement variées.

François Hollande à Berlin le 31 mars 2015
François Hollande à Berlin le 31 mars 2015
Crédit : CARSTEN KOALL / GETTY IMAGES EUROPE / GETTY IMAGES
Trois ans de l'élection de François Hollande : ce que les Français attendent encore du Président
03:57
Dominique Tenza & Loïc Farge

François Hollande fête ce mercredi 6 mai le troisième anniversaire de sa victoire à la présidentielle. À cette occasion, RTL a donné la parole aux Français pour entendre ce qu'ils espèrent encore du Président dans la dernière ligne droite de son quinquennat.

Direction Strasbourg. Autour d'une bonne table, comme les Français adorent le faire en famille ou entre amis, on retrouve cinq électeurs. Il y a d'abord Mathieu et Arnould, qui votent à droite. On trouve également Gaël, un trentenaire, plutôt situé à gauche, et Gérald, fier d'avoir voté pour François Hollande en 2012. Enfin, une femme : Béatrice. Un accent strasbourgeois à couper au couteau et une certitude : François Hollande, ce n'est pas vraiment sa tasse de thé.

Pendant trois heures, tous parlent de politique à bâtons rompus. Mis à part le menu - choucroute de la mer pour tout le monde - ils ne sont d'accord sur rien. Croyez-le ou pas, l'un des sujets les plus "discutés" porte sur la vie sentimentale du chef de l'État. "C'est un problème d'ordre privé", martèle Gérald, prêt à défendre le chef de l'Etat quoi qu'il arrive.

Une confiance au plus bas

Béatrice, elle, est très en colère contre François Hollande. Elle a vu sa pension de retraite diminuer. "Tout augmente. Quand vous allez au supermarché du coin, toutes les dépenses augmentent", fait-elle remarquer. "Depuis trois ans ?", lui demande un intervenant ? "Je le sens nettement depuis trois ans", répond-elle.

À lire aussi

En dehors de Gérald,  les autres participants n'ont pas l'air très confiants. Alors quand on évoque "2017", pour Arnould, le sympathisant UMP, c'est clair : une hypothétique amélioration n'y changerait rien. "On pourra prendre toutes les mesures nécessaires pour rebooster l'économie, en aidant les entreprises, ça ne me fera pas changer d'avis sur mon vote en 2017. C'est clair et net", martèle-t-il.

Au final, tout le monde s'est quitté en bons termes. C'est Arnould qui a conclu le repas sur une note disons assez encourageante. "Moi j'ai toujours tendance à dire qu'en matière de politique, on a tous autour de cette table, le même objectif mais on n'a pas les mêmes solutions", lance-t-il sous les applaudissements.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/