1 min de lecture Union européenne

Travailleurs détachés : "Ils travaillent le double de ce qu'ils sont payés", déplore Jacques Chanut

REPLAY - Jacques Chanut, le président de la Fédération française du bâtiment, s'insurge contre les dérives du travail détaché.

>
Travailleurs détaché : "Ils travaillent le double de ce qu'ils sont payés" déplore Jacques Chanut Crédit Image : PHILIPPE HUGUEN / AFP | Durée : | Date :
Philippe Roy Contancin
Philippe Roy-Contancin et Paul Véronique

Manuel Valls a menacé de ne plus appliquer la directive européenne sur les travailleurs détachés, dimanche 3 juillet sur TF1. "Le dumping social est insupportable", a-t-il déclaré. La notion de "travailleurs détachés" est née en 1996. Elle permet à des salariés européens d'exercer leur activité dans d'autres pays membres de l'UE. Contrairement à une idée répandue, le salaire du travailleur détaché dépend bien de la législation du pays d'accueil. En France, c'est donc théoriquement le SMIC. En revanche, d'autres aspects comme les cotisations sociales ou le système de prime, relèvent du pays d'origine. Les pays aux faibles cotisations sociales, notamment en Europe de l'Est, peuvent donc fournir une main-d'oeuvre bon marché à certaines entreprises. D'où, "le dumping social", dénoncé par le Premier ministre. L'Europe a présenté en mars un projet qui prévoit d'aligner le régime des travailleurs détachés sur celui des travailleurs locaux

Jacques Chanut, le président de la Fédération française du bâtiment pointe un autre problème. Selon lui, la concurrence déloyale ne résulte pas uniquement des charges. "La vraie problématique du travail détaché, c'est que ces travailleurs sont officiellement déclarés travailler 35 ou 39 heures par semaine" explique le président. Une situation qui selon lui, ne refléterait pas la réalité : "Ils travaillent jusqu'à 65 heures par semaine. Pourtant, ils sont payés au prix de 35. Donc la concurrence déloyale va au-delà du différentiel de charge, mais vient surtout d'une fraude manifeste et du non-respect des règles sociales dans notre pays."

Cette pratique conduirait, d'après Jacques Chanut, à diviser le coût horaire par deux. Mais il ne met pas seulement en cause les entreprises qui fraudent. Pour lui, les clients ont leur part de responsabilité. "Il est difficile aujourd'hui d'imaginer qu'un client ne puisse pas se rendre compte qu'il y a un problème, si son chantier tourne jusqu'à 22 heures tous les soirs ainsi que le samedi et le dimanche." Face à cette situation, il en appelle à arrêter "l'hypocrisie". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Union européenne Droit du travail Manuel Valls
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7783963791
Travailleurs détachés : "Ils travaillent le double de ce qu'ils sont payés", déplore Jacques Chanut
Travailleurs détachés : "Ils travaillent le double de ce qu'ils sont payés", déplore Jacques Chanut
REPLAY - Jacques Chanut, le président de la Fédération française du bâtiment, s'insurge contre les dérives du travail détaché.
https://www.rtl.fr/actu/politique/travailleurs-detaches-ils-travaillent-le-double-de-ce-qu-ils-sont-payes-deplore-jacques-chanut-president-federation-francaise-batiment-7783963791
2016-07-04 18:12:42
https://cdn-media.rtl.fr/cache/S2StNxmjjce9KXxqLg8MAw/330v220-2/online/image/2016/0704/7783964497_000-par7942682.jpg