1 min de lecture Martine Aubry

Travail le dimanche : pour Aubry, la législation actuelle est "une digue qui ne doit pas reculer"

Selon les propos rapportés par ses proches, la maire de Lille a expliqué, ce dimanche, que la législation actuelle sur le travail du dimanche est "une digue qui ne doit pas reculer".

L'ancienne ministre du Travail, Martine Aubry, le 12 novembre 2013 à Paris.
L'ancienne ministre du Travail, Martine Aubry, le 12 novembre 2013 à Paris. Crédit : AFP / KENZO TRIBOUILLARD
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Devant ses partisans réunis à huis clos à Paris, Martine Aubry a prévenu : la législation actuelle sur le travail du dimanche est une "digue qui ne doit pas reculer". La maire de Lille s'exprimait à l'occasion du lancement de son association, intitulée "Renaissance", sorte de laboratoire d'idées rassemblant des parlementaires proches d'elle, tels que Jean-Marc Germain, Christian Paul, Laurence Rossignol, mais aussi des intellectuels et personnalités de la société civile comme l'économiste Daniel Cohen, le sociologue Michel Wieviorka ou le généticien Axel Kahn.

"Elle a dit avec beaucoup de détermination son opposition à toute extension de l'autorisation de travailler le dimanche", a déclaré à l'AFP Christian Paul. Lundi, l'ex-patron de La Poste Jean-Paul Bailly remet au gouvernement son rapport très attendu sur l'épineux dossier du travail dominical.

"Ce n'est pas un club, ni un think tank mais une coopérative d'idées.

Christian Paul, député de la Nièvre
Partager la citation

"Si on passe les bornes et on choisit la consommation plutôt que la famille, je m'exprimerai", a encore lancé la maire de Lille selon un tweet de Lauience Rossignol.

"Renaissance" est une association loi 1901, présidée par Martine Aubry dont le secrétaire général est Jean-Marc Germain, a expliqué Christian Paul, précisant que de premières adhésions avaient été enregistrées ce dimanche. "Ce n'est pas un club, ni un think tank mais une coopérative d'idées et d'actions où chacun vient produire et contribuer", a-t-il dit.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Martine Aubry Info Politique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants