1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Tanguy Pastureau : Merci, Madame Morano
1 min de lecture

Tanguy Pastureau : Merci, Madame Morano

REPLAY - Le chroniqueur humoristique, déprimé par la barbarie du monde et les photos de cet enfant échoué mort sur la plage, n'avait plus de raison de rire. Puis, ce vendredi, comme un miracle, Nadine Morano s'est lancée dans la course à la primaire à droite. Or, cette dame nous a toujours fait sourire. Elle est notre soleil qui perce dans le smog.

Tanguy Pastureau : Merci, Madame Morano
Tanguy Pastureau : Merci, Madame Morano
Crédit : RTL
Tanguy Pastureau : Merci, Madame Morano
00:02:57
Tanguy Pastureau : Merci, Madame Morano
00:03:01

Nadine Morano l’a annoncé, elle sera candidate à la primaire à droite, et je voudrais lui dire merci. 

Merci madame, de nous faire sourire, après 48h passées à voir la photo du petit Aylan mort sur la plage partout à la télé, partout sur le net, en illustration du moindre papier ayant rapport même de très loin à cette tragédie.

Madame Morano, vous avez traversé le désert, comme les bédouins ou Bayrou, le chameau de Pau, mais à chaque fois vous vous relevez, tel Johnny quand il est déclaré mort à l’hosto et qu’un quart d’heure plus tard il chante "Gabrielle" en futal de cuir. Vous avez la niaque, le mental de Teddy Riner dans le corps de Candy. Sarkozy, à qui vous avez tout donné, vous a lâchée pour Nathalie Kosciusko-Morizet, aux rigolotes qui font la fête, il préfère les longilignes pâles, Carla, NKM, Hortefeux, c’est la confrérie du manque de sucre, le club de l’anémie.

Alors plutôt que de pleurer seule dans le noir en écoutant le duo Sting/Mylène Farmer avec un thé au Xanax, vous avez décidé de vous présenter à la primaire à droite. Seule mais fière.
 
Vous allez affronter Juppé, Fillon, Bertrand, trois gonzes au cuir tellement épais que Francis Lalanne rêve de s’en faire des boots. Alain Juppé, c’est le roi des sondages, il a la popularité de Justin Bieber et l’apparence de Nosferatu. Nadine, vous allez le bouffer comme un cannelé de la veille qu’on a laissé mollir au frigo. Fillon, le majordome de Nicolas Sarkozy qui a envie de s’émanciper, vous allez l’éclater. Xavier Bertrand, n’en parlons pas.

À lire aussi

Madame Morano, vous êtes la meilleure.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire