2 min de lecture Syrie

Larcher sur la Syrie : "Peut-on se passer d'un dialogue avec la Russie ?"

INVITÉ RTL - Le président du Sénat revient sur le silence de François Fillon au sujet d'Alep, tandis que les forces de Bachar al-Assad ont pris possession des quartiers rebelles de la ville cette semaine, dans la plus grande violence.

245_MARTICHOUX L'invité de RTL Elizabeth Martichoux
>
Larcher sur la Syrie : "Peut-on se passer d'un dialogue avec la Russie ?" Crédit Image : Sabrina Alili / RTLnet | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
245_MARTICHOUX
Elizabeth Martichoux et Clémence Bauduin

La position de François Fillon a-t-elle changé sur la situation en Syrie ? Sa voix se fait en tout cas attendre sur ce dossier. Dans la nuit du 12 au 13 décembre, la zone Est de la ville d'Alep, deuxième ville de Syrie, est tombée sous le contrôle du régime de Bachar al-Assad, provoquant une nouvelle escalade de la violence à l'égard des civils. La situation relève d'"un drame humain absolu", concède Gérard Larcher, même si le président du Sénat estime que François Fillon n'est pas resté muet sur la question. "Quand il dit qu'il faut organiser une conférence internationale avec la Russie les États-Unis, la Turquie, l'Iran, l'Europe, c'est lui qui est dans le vrai (...) il y a le temps de la compassion mais il y a aussi le temps de l'action", estime Gérard Larcher.

En 2015, François Fillon encourageait à soutenir Vladimir Poutine et Bachar al-Assad. Aujourd'hui, cette proximité sur fond de martyr des civils Syriens pourrait expliquer sa difficulté à prendre la parole. "Est-il envisageable de ne pas avoir de dialogue avec la Russie ?, questionne Gérard Larcher. Le président de la Russie, il s'appelle Poutine, qu'on l'aime ou qu'on ne l'aime pas." Selon lui, François Fillon "avait sans doute le souvenir des notes diplomatiques de notre dernier ambassadeur à Damas" pour appuyer ce soutien au régime syrien. Cela ne démontre, pour Gérard Larcher, "aucune sympathie pour Bachar al-Assad, qui a une responsabilité majeure".

"On attend des politiques qu'ils construisent la solution et pas seulement qu'ils versent des larmes, même si les larmes sont une réalité qu'il faut partager", affirme toutefois celui qui prône un dialogue de l'Europe avec la Russie, les États-Unis, et l'Iran, estimant que l'Europe apparaît comme le grand absent des discussions diplomatiques. Le filloniste Thierry Mariani compte fêter le Noël Arménien à Alep et rencontrer Bachar al–Assad. "Je n'irais pas passer le Noël arménien ou un quelconque Noël avec Bachar al-Assad", affirme Gérard Larcher, qui prétend n'avoir "jamais partagé cette russophilie-là".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Syrie Gérard Larcher Alep
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7786287229
Larcher sur la Syrie : "Peut-on se passer d'un dialogue avec la Russie ?"
Larcher sur la Syrie : "Peut-on se passer d'un dialogue avec la Russie ?"
INVITÉ RTL - Le président du Sénat revient sur le silence de François Fillon au sujet d'Alep, tandis que les forces de Bachar al-Assad ont pris possession des quartiers rebelles de la ville cette semaine, dans la plus grande violence.
https://www.rtl.fr/actu/politique/syrie-peut-on-se-passer-d-un-dialogue-avec-la-russie-interroge-gerard-larcher-7786287229
2016-12-15 08:31:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/UjiMfik3H1uSl5P7wYTC0w/330v220-2/online/image/2016/1215/7786287305_gerard-larcher-etait-l-invite-de-rtl-le-15-decembre-2016.jpg