1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Stéphane Ravier sur RTL : la sortie de l'euro se fera "en temps voulu"
2 min de lecture

Stéphane Ravier sur RTL : la sortie de l'euro se fera "en temps voulu"

REPLAY - INVITÉ RTL - Le sénateur FN des Bouches-du-Rhône défend la position de Marine Le Pen sur la sortie de l'euro.

Stéphane Ravier, sénateur-maire FN des 13ème et 14ème arrondissements de Marseille, le 01 Mai 2017
Stéphane Ravier, sénateur-maire FN des 13ème et 14ème arrondissements de Marseille, le 01 Mai 2017
Crédit : Johanna Guerra / RTLNET
Stéphane Ravier sur RTL : la sortie de l'euro se fera "en temps voulu"
13:16
Présidentielle 2017 : le FN blâme "l'indignité" des hommages de Macron
01:07
Stéphane Ravier (FN) : la sortie de l'euro se fera "en temps voulu"
13:05
Julien Absalon
Julien Absalon

Que prévoit réellement Marine Le Pen pour l'euro ? Dans son projet d'accord avec Nicolas Dupont-Aignan, la candidate à la présidentielle affirme que "la transition de la monnaie unique à la monnaie commune européenne n'est pas un préalable à toute politique économique". Son projet présidentiel affiche pourtant un discours sensiblement différent. Dans ses 144 engagements, sa proposition numéro 1 évoque une restitution de la souveraineté "monétaire".

Stéphane Ravier, sénateur FN des Bouches-du-Rhône et maire du VIIe secteur de Marseille, assure au micro de RTL que la sortie de l'euro est toujours dans les tuyaux : "La souveraineté monétaire, nous l'obtiendrons. Marine Le Pen négociera avec l'Europe. (...) Au bout de ces négociations, comme elle s'y était engagée, elle demandera son avis au peuple français". En revanche, difficile pour le camp frontiste d'établir un calendrier précis. "Il n'est pas question d'abandonner l'euro au soir du 7 mai à 20h01. Tout cela va se faire dans le calme et la sérénité", explique-t-il, tout en martelant que "l'euro est un poids" et qu'il "coûte cher à la France".

Comme l'avait fait savoir Marine Le Pen au micro de RTL, les tractations doivent durer six mois avec l'Union européenne, à compter des élections législatives allemandes qui surviendront en septembre. "Six mois de négociation me semble être le temps nécessaire", acquiesce Stéphane Ravier, estimant ensuite que le "Frexit" se fera de toute façon "en temps voulu". Car si le peuple français venait à donner mandat à Marine Le Pen pour sortir de l'Union européenne et de la zone euro, via l'article 50 des traités, il faudrait ensuite "un ou deux ans pour que le processus aille à son terme", précise l'élu marseillais.

En attendant, comment Marine Le Pen compte-t-elle appliquer son projet de "patriotisme économique", visant à mettre un terme au "libre-échange intégral", tout en étant dans le giron de l'Union européenne et de la zone euro ? "Le droit français reprendra sa supériorité sur le droit européen, explique Stéphane Ravier. Nous n'attendrons pas non plus que la commission de Bruxelles nous donne les libertés auxquelles nous avons droit. Nous respectons les règles, mais nous allons d'abord nous appuyer sur la démocratie française. C'est le peuple français qui décidera et non plus la commission européenne".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/