1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Star Wars : dans quel ordre faut-il regarder les trilogies si l'on n'a encore rien vu?
3 min de lecture

Star Wars : dans quel ordre faut-il regarder les trilogies si l'on n'a encore rien vu?

Alors que le premier opus de la nouvelle trilogie de Star Wars vient de sortir, il n'est pas si simple de savoir par quelle trilogie commencer pour ceux qui voudraient rattraper leur retard avant d'aller voir "Le Réveil de la force".

Capture star wars
Capture star wars
Geoffroy Lang
Geoffroy Lang

L'univers de Star Wars est constitué d'une série presque infinie de dichotomies : côté lumineux et obscur de la Force, chevaliers jedis et seigneurs siths, Empire contre Rébellion... Mais quand il faut choisir l'ordre dans lequel regarder les deux trilogies existantes, la communauté des fans se déchire aussi. Plus encore quand il s'agit de conseiller un proche qui, ô malheur, n'aurait jamais vu une bribe de la sacro-sainte saga.

Deux grand courants s'affrontent sur le sujet : les fans qui prônent le respect absolu de la chronologie de l'histoire et avancent qu'il faut visonnier d'abord la trilogie la plus récente (1997 - 2003), aussi baptisée "prélogie", avant d'attaquer les épisodes originels : Un Nouvel Espoir (1977), L'Empire contre-attaque (1980) et Le Retour du Jedi (1983). Nous allons essayer de revenir avec vous sur les principaux arguments qui pèsent en faveur de l'une et de l'autre des deux théories. Si vous ne souhaitez pas être victime d'une once de spoil avant de plonger dans le mythologique univers de Star Wars, passez votre chemin et demandez conseil à un ami, jeune Padawan.

Le courant chronologique : épisodes I, II, III, IV, V, VI

"Quand tu commences un bouquin, est-ce que ça t'arrive souvent de l'ouvrir au milieu", s'agace un aficionado sur un forum consacré à la question. Les partisans de l'ordre chronologique sont nombreux dans la communauté des fans de Star Wars. Pour eux, l'affaire est simple : le spectateur doit suivre l'épopée de la famille Skywalker depuis le délitement de la République intergalactique jusqu'à la chute de l'Empire. Parmi les puristes, on distingue même un avant et un après la bataille de Yavin, qui clôture l'épisode IV, le reste du film ne constituant qu'une sorte de prologue pour relancer l'intrigue et ouvrir la deuxième partie de la saga.

Cette faction des fans de Star Wars possède un argument de poids. Georges Lucas, le créateur de la saga, a récemment confié que les trois opus les plus récents de Star Wars - à savoir La Menace fantôme (1999), La Guerre des clones (2002) et La Revanche des Sith (2005) - avaient été conçus de façon être vu indépendamment des précédents. Il conseillait même aux non-initiés de commencer par la "prélogie" avant d'attaquer ses premiers films.

Le courant historique : épisodes IV, V, VI, I, II, III

À lire aussi

Tout le monde ne s'accorde pas encore avec les partisans de la chronologie. Certains passionnés préfèrent respecter l'ordre de sortie des films et regarder les épisodes IV, V et VI avant d'attaquer les I, II et III. Les tenants cette théorie plus historique que chronologique ont plusieurs arguments à faire valoir. Le gouffre technologique qui existe entre la première et la deuxième trilogie risque de décontenancer le téléspectateur. Il faut souligner qu'on passe tout de même à des animations en images de synthèse relativement léchées à des effets spéciaux en partie réalisés à partir de maquettes en carton filmées en gros plan.

Mais certains ressorts de l'intrigue peuvent être aussi amoindris pour le spectateur qui aurait déjà vu les épisodes I, II et III. La confrontation entre Luke Skywalker et Dark Vador dans l'Empire contre-attaque, qui se solde par le célèbre "Je suis ton père", ne ferait plus sursauter le néophyte comme ses prédécesseurs. La même théorie s'applique à la découverte de véritable identité de Leia, du vieux Ben Kenobi ou encore de l'hôte de Luke Skywalker sur le système Dagobah.

Dans un sondage conduit auprès de plus de 26.000 fans sur le site hitek.fr, les partisans de la chronologie paraissent majoritaires avec 49,8% des suffrages contre 40,2% des voix pour les tenants de la ligne historique. Une nouvelle minorité vote cependant pour une troisième option, épisodes IV, V, I, II, III, VI, qui récolte 10% des votes, allez savoir pourquoi.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/