1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Soupçons d'emplois fictifs au FN : 17 parlementaires ciblés par le Parlement européen
1 min de lecture

Soupçons d'emplois fictifs au FN : 17 parlementaires ciblés par le Parlement européen

Info RTL INFO RTL - Le Parlement européen a réévalué à 5 millions d'euros le préjudice dans cette affaire. RTL s'est procuré un listing sur lequel figurent 17 parlementaires européens du FN.

Marine Le Pen, présidente du Front national, à Paris le 17 mai 2016
Marine Le Pen, présidente du Front national, à Paris le 17 mai 2016
Crédit : REVELLI-BEAUMONT/SIPA
Soupçons d'emplois fictifs au FN : 17 parlementaires ciblés par le Parlement européen
00:59
micros
La rédaction numérique de RTL

Louis Aliot, Florian Philippot, Marine Le Pen...au total, 17 parlementaires européens du Font National sont épinglés sur le listing qui vient d'être remis aux juges chargés de l'enquête sur de possibles détournements de fonds européens au profit du Front national. En face de chaque nom, les contrats de leurs assistants parlementaires, leur durée et leur rémunération précise.
 
On y retrouve des figures de la famille Le Pen ou du parti frontiste : Yann Maréchal, Charles Hourcade ou encore Éric Vilain. Mais aussi Gérald Gérin, majordome personnel de Jean-Marie Le Pen. Au total, une cinquantaine d'emplois supposés fictifs. Censés travailler à Bruxelles ou à Strasbourg, tous ces assistants parlementaires déclarent pour lieu de travail soit le siège du Front national à Nanterre soit la villa de Montretout, domicile familial des Le Pen.
 
À ces contrats juteux s'ajoutent des frais de mission conséquents : près de 5 millions d'euros depuis 2012. De l'argent qui, selon le Parlement, aurait en fait profité au Front national. Cette somme pourrait encore augmenter, selon l'avocat du Parlement Me Patrick Maisonneuve.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/