1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Attentats à Paris : les Français approuvent les mesures de François Hollande contre le terrorisme
1 min de lecture

Attentats à Paris : les Français approuvent les mesures de François Hollande contre le terrorisme

Selon un sondage Ifop, l'a prolongation de trois mois de l'état d'urgence est approuvée par 91% des personnes interrogées.

François Hollande s'est exprimé suite à l'opération de Saint-Denis
François Hollande s'est exprimé suite à l'opération de Saint-Denis
Crédit : PATRICK KOVARIK / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Après les attentats à Paris qui ont fait 130 morts, les mesures contre le terrorisme décidées par le gouvernement sont massivement approuvées par les Français, confirme un sondage Ifop à paraître dans Dimanche Ouest-France.

La prolongation de trois mois de l'état d'urgence est approuvée par 91% des personnes interrogées, le rétablissement des contrôles aux frontières par 94% et la "déchéance de la nationalité pour les citoyens français en cas d'atteinte aux intérêts fondamentaux de la nation ou d'acte terroriste" atteint 95% d'avis favorable.

L'assignation à résidence des personnes radicalisées est approuvée par 92% des sondés. La création de 5.000 nouveaux postes de policiers et gendarmes, de 1.000 postes de douaniers supplémentaires et de 2.500 poste à la Justice l'est également pour 94% des Français.

Un plébiscite à droite comme à gauche

"Alors que traditionnellement toutes les annonces faites par François Hollande bénéficient d'abord du soutien des sympathisants socialistes et sont largement décriées à droite et au Front national, c'est à droite de l'échiquier politique que ces mesures sécuritaires sont les plus massivement plébiscitées", relève l'Ifop.

À lire aussi

Le sondage a été réalisé en ligne, du 18 au 20 novembre, auprès d'un échantillon de 1.018 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus). Un autre sondage réalisé par Elabe dévoilé jeudi donnait la même approbation massive des Français aux annonces faites par François Hollande devant le Congrès après les attentats.

94% des personnes interrogées plébiscitaient la possibilité de déchoir de la nationalité française un individu condamné pour terrorisme dès lors qu'il bénéficie d'une autre nationalité. Mais selon ce sondage une majorité des Français (54%) ne faisait pas confiance à François Hollande "pour mener la lutte contre le terrorisme".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/