1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. SNCF : un moratoire sur la réforme "n'est pas crédible", dit Laurent Berger sur RTL
1 min de lecture

SNCF : un moratoire sur la réforme "n'est pas crédible", dit Laurent Berger sur RTL

INVITÉ RTL - Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT, répond à la proposition de son homologue de Force ouvrière, Pascal Pavageau, de procéder au gel de la réforme de la SNCF.

Laurent Berger était l'invité de RTL mardi 1er mai 2018
Laurent Berger était l'invité de RTL mardi 1er mai 2018
Crédit : RTLnet
Laurent Berger est l'invité de RTL
00:12:58
SNCF : un moratoire sur la réforme "n'est pas crédible", dit Laurent Berger sur RTL
00:00:53
SNCF : un moratoire sur la réforme "n'est pas crédible", dit Laurent Berger sur RTL
00:12:59
Clémence Bauduin
Clémence Bauduin

À l'occasion du 1er mai, les différentes organisations syndicales avancent en ordre dispersé, notamment sur la question de la réforme de la SNCF. La CGT demande le retrait de la loi, Force ouvrière, par la voix de son nouveau patron Pascal Pavageau, a demandé dimanche 29 avril dans Le Grand Jury de RTL, LCI, Le Figaro, un moratoire sur la réforme. Le premier secrétaire de la CFDT Laurent Berger, invité de RTL ce mardi 1er mai, estime pour ça part que cette idée de moratoire "n’est pas crédible".

"Alors que cela vient d'être voté par 450 députés, ce n'est pas crédible. L’action syndicale, si elle veut être crédible, il faut qu'elle se positionne sur les vrais éléments", estime Laurent Berger.

"La revendication, c'est comment va se passer la reprise de la dette, quelles négociations d’une convention collective demain dans le secteur du ferroviaire et pour les cheminots (...) et quelles reprises des éléments du statut dans cette convention collective", poursuit le secrétaire général de la CFDT. "La revendication (...), c'est quel avenir du ferroviaire et quel investissement public pour faire du ferroviaire un vrai élément de la transition écologique.

En ce jour de fête du travail, la CFDT ne défile pas aux côtés des autres syndicats, mais organise un "1er Mai culturel et revendicatif". Laurent Berger préfère se concentrer sur les discussions qui se tiendront le 7 mai à Matignon avec tous les syndicats, à l'invitation du Premier ministre Édouard Philippe. "C’est l’occasion de parler sur le fond. Si c’est juste pour faire du bloc contre bloc, ça ne sert à rien", prévient Laurent Berger.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.