1 min de lecture Grève SNCF

SNCF : les syndicats reçus par Édouard Philippe ce lundi

Les syndicats de cheminots hostiles à la réforme ferroviaire seront reçus par un Premier ministre "très ferme", car certains points ne seraient "pas négociables".

Le Premier ministre Édouard Philippe sortant de l'Élysée le 13 décembre 2017.
Le Premier ministre Édouard Philippe sortant de l'Élysée le 13 décembre 2017. Crédit : Bertrand GUAY / AFP
Martin Planques
Martin Planques et AFP

À la veille d'un huitième épisode de deux jours de grève à la SNCF, les syndicats de cheminots mobilisés contre réforme ferroviaire seront reçus lundi 7 mai par Édouard Philippe, qui ne semble pas enclin à faire de concessions. 

"Nous ne reviendrons pas sur l'ouverture à la concurrence, nous ne reviendrons pas sur la réorganisation de l'entreprise et sur la fin du recrutement au statut", avait réaffirmé le Premier ministre vendredi 4 mai sur France Bleu Berry. Les quatre syndicats représentatifs de la SNCF avaient exigé à la mi-avril de rencontrer le chef du gouvernement, excédés après que Matignon eut annoncé d'abord à la presse le projet de filialisation de l'activité fret et la date de fin du recrutement au statut de cheminot (le 1er janvier 2020). 

CGT Cheminots, Unsa ferroviaire, SUD-Rail et CFDT Cheminots avaient alors claqué la porte de la concertation menée depuis début mars par la ministre des Transports Élisabeth Borne, réclamant une réunion avec "celui qui décide". Après avoir refusé dans un premier temps de les recevoir, Édouard Philippe leur a finalement donné rendez-vous le 7 mai. Un revirement mis au crédit de la grève par les syndicats. 

Une réforme nécessaire pour améliorer la qualité de service ferroviaire

Édouard Philippe
Partager la citation

"Le rapport de force a gagné", se félicitait jeudi Laurent Brun (CGT Cheminots, 1er syndicat à la SNCF), en marge d'un rassemblement à Paris pour mettre le gouvernement "sous pression". 

À lire aussi
Un agent SNCF oriente des passagers sur une borne automatique (illustration) transports
Grève SNCF : comment se faire rembourser son abonnement ?

Édouard Philippe recevra les syndicats à tour de rôle dans "un état d'esprit très ouvert et en même temps très ferme", car "cette réforme est nécessaire pour améliorer la qualité de service ferroviaire", a-t-il averti. "Il y a encore des sujets à discuter comme les modalités de reprise de la dette" du groupe par l'État, une "question extrêmement importante" à voir "pas simplement avec les organisations syndicales", mais aussi "avec la direction de la SNCF", les associations d'usagers, députés et sénateurs. 

Adoptée mi-avril en première lecture à l'Assemblée, la réforme sera examinée au Sénat à partir du 23 mai.  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Grève SNCF Édouard Philippe SNCF
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants