1 min de lecture Smic

Smic : Muriel Pénicaud annonce une hausse de 30 euros avant la fin 2018

La ministre du Travail a précisé quel serait le montant de la hausse effective du salaire minimum avant la fin de l'année 2018.

Muriel Pénicaud, ministre du Travail, le 28 juin 2017
Crédit Image : GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP

Le Smic "augmentera d'un peu plus de 30 euros à la fin de l'année". Lundi 12 février, Muriel Pénicaud a confirmé la hausse du salaire minimum "pour encourager la reprise du travail" : la ministre du Travail était interrogée sur le pouvoir d'achat des ménages.

Avec la baisse des cotisations salariales et maladie, "une personne travaillant à temps plein au Smic gagnera en salaire net 20 euros de plus par mois à partir de janvier 2018 puis 35 euros par mois dès le 1er octobre", a détaillé l'ancienne DRH de Danone sur BFM TV.

Le 1er janvier 2018, la revalorisation légale du Smic horaire brut a été améliorée de 1,24% pour atteindre 9,88 euros bruts l'heure. Le montant mensuel avoisine les 1.500 euros bruts (1.498,47 euros).

Pas de coup de pouce

Le salaire minimum bénéficie chaque année d'une hausse mécanique, calculée selon deux critères : l'inflation constatée pour les 20% de ménages aux plus faibles revenus et la moitié du gain de pouvoir d'achat du salaire horaire de base ouvrier et employé (SHBOE).

Remis en cause dans un rapport rédigé par un groupe d'experts, le principe de revalorisation automatique a été conservé par le gouvernement. En revanche, l'hypothèse d'un coup de pouce accordé au Smic, perçu par 1,65 million de salariés (10,6% des salariés), a été écartée par Christophe Castaner dans Le Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI, dimanche 4 février.

La rédaction vous recommande
Contenus sponsorisés