1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Signes religieux : Philippot veut "étendre la loi de 2004 à l'espace public"
1 min de lecture

Signes religieux : Philippot veut "étendre la loi de 2004 à l'espace public"

INVITÉ RTL - Le vice-président du Front national déplore que "les communautarismes ont grignoté la République".

Florian Philippot, vice-président du Front National le 15 mars 2017
Florian Philippot, vice-président du Front National le 15 mars 2017
Crédit : Johanna Guerra / RTLNET
Florian Philippot était l'invité de RTL, le 15 mars 2017
10:58
Florian Philippot : "Sur François Fillon, les Français se sont fait leur opinion"
11:01
Claire Gaveau
Claire Gaveau

La Cour de justice de l'Union européenne a tranché. Une entreprise peut interdire dans son règlement intérieur le port visible de signes religieux. La Cour, basée à Luxembourg, a rendu son avis dans deux cas, en Belgique et en France, de femmes musulmanes estimant avoir été discriminées au travail, en l’occurrence licenciées, en raison de leur port du foulard islamique. "Nous n'avons pas à dépendre d'une décision de cour de justice supra-nationale. Elle dit aujourd'hui cela, mais imaginons qu'elle dise l'inverse dans un an...", a réagi Florian Philippot.

Invité de RTL, le vice-président du Front national veut venir en aide aux chefs d'entreprise et aux salariés qui sont confrontés de plus en plus souvent à ces revendications politico-religieuses". "Nous devons pouvoir donner cette possibilité aux chefs d'entreprise, notamment au nom de l'égalité homme-femme, au nom de la laïcité, au nom des relations de travail harmonieuses".

Pour cela, Florian Philippot évoque la loi de 2004, "une très bonne loi". "Nous souhaitons étendre la loi de 2004 sur les signes ostensibles à l'espace public (...) y compris à l'université", a-t-il lancé. Avant de poursuivre : "Ce sont les communautarismes qui ont grignoté la République. Il faut maintenant que ce soit l'inverse et que la République reprenne le dessus".

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/