2 min de lecture Défense

Service national universel : un rapport émet "d'importantes réserves"

Un rapport commandé par Édouard Philippe sur le service national universel que le gouvernement veut mettre en place pointe les contraintes, la complexité et le coût de la mesure, sur laquelle les auteurs expriment "d'importantes réserves".

Emmanuel Macron à la base navale de Toulon le 19 janvier 2018.
Emmanuel Macron à la base navale de Toulon le 19 janvier 2018. Crédit : Anne-Christine POUJOULAT / AFP
Thibaut Deleaz
Thibaut Deleaz
Journaliste RTL

"Contraintes", "complexité" et "coût". Un rapport commandé par Édouard Philippe sur le service national universel que veut mettre en place le gouvernement, et que Les Échos a pu consulter, pointe les problèmes posés par cette promesse de campagne d'Emmanuel Macron.

Commandé en septembre auprès des inspections générales de l'administration, des armées, des finances, de l'éducation, de la jeunesse et des sports par le Premier ministre, ce rapport étudie trois scénarios pour la mise en place du service national universel.

La première option consisterait en un service d'un mois complet, avec une formation militaire élémentaire, de l'éducation civique et citoyenne ainsi que des activités sportives. Elle se rapproche de la promesse de campagne d'Emmanuel Macron, qui proposait un service obligatoire d'un mois pour les jeunes entre 18 et 21 ans.

À lire aussi
Julie Gayet et François Hollande Inde
Un film de Julie Gayet oblige François Hollande à revenir sur la polémique des Rafale en Inde

Un deuxième scénario étudié par le rapport évoque un mois "sécable" avec une "journée de citoyenneté" étendue à une durée de cinq jours, puis trois semaines dont le contenu reste "à préciser". Enfin, une troisième voie à explorer serait un parcours entre 16 et 20 ans dans les établissements scolaires avec plusieurs interventions.

Où héberger les jeunes pendant leur service ?

Le rapport s'inquiète notamment de la question de l'hébergement : où l'État pourra-t-il loger les participants au service national universel s'il choisit l'option avec hébergement ? Les auteurs du rapport évoquent les places dans les internats des lycées, voire les logements étudiants des Crous. Mais ils jugent cette option de l'internat trop "complexe", notamment car certains internats sont jugés trop vétustes.

Les moyens humains posent également problème : le service national universel supposerait de mobiliser les enseignants, militaires et personnels d'entretien en été ou dans des heures supplémentaires. Le caractère obligatoire du service, ainsi que l'hébergement, pourraient aussi poser un problème juridique selon le rapport, puisqu'ils modifient la liberté d'aller et venir des individus.

Un coût élevé

Enfin le coût : le fonctionnement du service national universel devrait coûter entre 2,4 et 3,1 milliards d'euros par an. Il faudrait ajouter à cette somme entre 3,2 et 5,4 milliards d'euros pour des investissements initiaux dans les centres d'hébergement.

Le rapport conclut en émettant "d'importantes réserves tenant à la fois au caractère obligatoire de ce service, à l'importance des moyens matériels et humains à mobiliser" et exprime ses doutes "sur la possibilité d'entretenir un résultat significatif, en un mois, au regard des objectifs affichés".

Lors de ses voeux aux forces vives mardi 30 janvier, Emmanuel Macron a rappelé sa détermination à concrétiser sa promesse de campagne. "Beaucoup disent que c'est impossible à faire. (..) Cela forge plutôt en moi la conviction que c'est une nécessité de le faire", avait affirmé le chef de l'État.

En septembre, la secrétaire d'État auprès de la ministre des Armées, Geneviève Darrieussecq, avait annoncé que le service national universel pourrait être expérimenté dès 2019. Une commission devrait remettre ses préconisations au printemps prochain.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Défense Armée Emmanuel Macron
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792133818
Service national universel : un rapport émet "d'importantes réserves"
Service national universel : un rapport émet "d'importantes réserves"
Un rapport commandé par Édouard Philippe sur le service national universel que le gouvernement veut mettre en place pointe les contraintes, la complexité et le coût de la mesure, sur laquelle les auteurs expriment "d'importantes réserves".
https://www.rtl.fr/actu/politique/service-national-universel-un-rapport-emet-d-importantes-reserves-7792133818
2018-02-05 15:28:36
https://cdn-media.rtl.fr/cache/U_Wj0qaHrKL1jmussD7_vA/330v220-2/online/image/2018/0205/7792135063_emmanuel-macron-a-la-base-navale-de-toulon-le-19-janvier-2018.jpg