1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Service national universel : "Un mois minimum autour de 16 ans", confirme Griveaux sur RTL
1 min de lecture

Service national universel : "Un mois minimum autour de 16 ans", confirme Griveaux sur RTL

INVITÉ RTL - Le secrétaire d'État auprès du Premier ministre et porte-parole du gouvernement confirme que le service minimum universel devrait durer "un mois minimum".

Benjamin Griveaux était l'invité de la matinale de RTL du 26 juin 2018
Benjamin Griveaux était l'invité de la matinale de RTL du 26 juin 2018
Crédit : Kathleen Franck / RTL.fr
Benjamin Griveaux, porte-parole du gouvernement, était l'invité de RTL mardi 26 juin 2018
10:46
Lifeline : "Une solution européenne semble se dessiner", annonce Griveaux sur RTL
00:53
"On veut des centres fermés sous autorité européenne", dit Benjamin Griveaux
00:13
"Le titre de chanoine est parfaitement laïc", déclare Benjamin Griveaux sur RTL
00:15
Service universel : "Un mois minimum autour de 16 ans", annonce Griveaux sur RTL
00:48
Benjamin Griveaux, porte-parole du gouvernement, était l'invité de RTL mardi 26 juin 2018
10:46
L'invité de RTL du 26 juin 2018
07:08
Claire Gaveau
Claire Gaveau

On en sait plus concernant le futur service national universel. Promesse de campagne d'Emmanuel Macron, cette proposition a largement été débattue et a énormément évolué depuis la prise de fonction du chef de l'État. 

Le caractère obligatoire du futur SNU sera limité à un mois alors que l'année des 16 ans a également été retenue pour cette période sous les drapeaux, expliquait Les Échos ce mardi 26 juin. Une information confirmée à demi-mot par Benjamin Griveaux. "A priori on s'oriente vers, a minima, une période d'un mois autour de l'âge de 16 ans", a déclaré le porte-parole du gouvernement au micro de RTL.

Mais le service national universel pourra évoluer en fonction des volontés de chacun. "Il y a ensuite différentes modalités qui vont être mises en place, des gens qui pourront faire des périodes plus longues, que ce soit dans le domaine associatif, dans le domaine militaire, dans le domaine civique, dans le domaine sanitaire", a-t-il ajouté.

Une consultation à l'automne

Une consultation, "qui s'ouvrira à partir de l'automne", permettra aussi aux organisations et aux jeunes de prendre la parole. "C'est aussi la raison pour laquelle il y aura une consultation pour voir avec les organisations de jeunesse, les jeunes eux-mêmes, comment on peut construire les choses qui soient à la fois le moyen de recréer ce creuset républicain", a conclut Benjamin Griveaux.

À écouter aussi

Un groupe de travail mandaté par l'Élysée avait remis au printemps ses propositions sur ce nouveau service national universel (SNU). Les principales organisations lycéennes, étudiantes et de jeunesse avaient fustigé début juin dans une tribune les "incohérences" et le caractère "contraignant" de ce projet. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/