1 min de lecture Politique

Serge July : "L'autre secret de Mitterrand: la chance"

Du lundi au vendredi à 18h25, le fondateur de "Libération" et grand observateur de la vie politique depuis trente ans, propose un billet d'humeur. L'occasion de livrer son regard sur une actualité qui l'a marqué.

Serge July
Serge July
Serge July
Serge July et La rédaction numérique de RTL

Vous avez connu François Mitterrand pendant ses deux mandats, vous publiez un livre sur lui " le géant de la politique et pourtant ce soir vous nous parlez de la chance de Mitterrand, c'est étrange ?

L'affaire est entendue, même ses adversaires reconnaissent son talent politique, c'est à dire sa capacité à exploiter des circonstances exceptionnelles. Donc j'étais sûr de vous surprendre en évoquant la chance et son rôle dans l'histoire. Sans prendre tous les épisodes, il en est un certain nombre qui, sans la chance, n'auraient pas eu les effets qu'ils ont produit sur sa carrière et sur la France. 1965, par exemple, sa première campagne présidentielle. Le général est mis en ballotage, c'est le coup d'éclat de François Mitterrand, qui le lance comme le principal opposant à De Gaulle. Mais cette mise en ballotage est provoquée aussi par  Jean Lecanuet, démocrate chrétien, qui au lieu de rallier De Gaulle, s'y oppose et réussit un score fatal de plus de 15%.

Il signe le programme commun avec le parti communiste en 72  et il est battu de très peu  en 1974. Là encore ce serait un coup de chance ?

Sur le coup il ne l'a pas vécu aussi sereinement. Mais en 1974, le rapport des forces entre des communistes français alors très staliniens et les socialistes était écrasant en faveur des premiers. Aux législatives de 78, les communistes font encore un score de 20%, mais pour la 1er fois seulement, les socialistes viennent de prendre l'avantage électoral. Le programme commun entre le PCF et le PS c'est un programme issu des trente glorieuses, construit sur une croissance à gogo. Appliquée en 74, avec le début de la crise, il aurait fait mal, sans compter que le PCF aurait été beaucoup actif qu'il ne le fut après sa défaite électorale de 81. Quelle chance François Mitterrand a eu de ne pas gagner en 1974 et de ne pas avoir à appliquer ce programme là sous la pression des 500 000 adhérents d'alors du PCF.

Et puis j'imagine il y a la victoire de 1981. Là encore il a eu de la chance ?

En 1981, la chance  s'appelait Jacques Chirac. La tactique suicidaire du PCF d'un côté et l''existence d'une fracture à droite, c'était une configuration de rêve.  Sans la campagne anti giscardienne de Jacques Chirac, François Mitterrand n'aurait pas été élu. Le leader du RPR pense se débarrasser de Giscard en le faisant battre et il ne donne pas cher de  la présidence Mitterrand et à ses ministres communistes, qui sont condamnés à très court terme. Le leader socialiste  n'oubliait jamais de répéter que la droite était majoritaire en France, et que pour gagner il fallait utiliser autant que possible ses divisions, et ne pas mettre tout le monde dans le même panier.

J'ai envie de vous demander s'il y a eu aussi de la malchance, au delà d'épisodes personnels ? 

Lorsqu'il arrive au pouvoir, il est pris à revers par un tsunami: l'économie financière est en train de prendre le pouvoir à l'échelle mondiale. Le chômage s'emballe, des industries meurent, d'autres naissent. Il joue alors à fond l'Europe comme potentielle régulation, mais çà ne va pas assez vite. Ce tsunami là, c'était pas de chance mais il  faisait partie de l'histoire !

Lire la suite
Politique Chroniques L'édito de Serge July
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7685081877
Serge July : "L'autre secret de Mitterrand: la chance"
Serge July : "L'autre secret de Mitterrand: la chance"
Du lundi au vendredi à 18h25, le fondateur de "Libération" et grand observateur de la vie politique depuis trente ans, propose un billet d'humeur. L'occasion de livrer son regard sur une actualité qui l'a marqué.
https://www.rtl.fr/actu/politique/serge-july-10-mai-2011-7685081877
2011-05-10 18:01:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/RJKbCV5mKmhc-Q2QR_-pJA/330v220-2/online/image/2010/0915/5951261917_serge-july.jpg