1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Selon Stéphane Le Foll, Marine Le Pen "vocifère mais ne sait rien faire"
1 min de lecture

Selon Stéphane Le Foll, Marine Le Pen "vocifère mais ne sait rien faire"

La présidente de Front national avait critiqué le ministre de l'Agriculture sur son absence à un salon d'éleveurs à Rennes.

Stéphane Le Foll au salon de l'élevage de Rennes, le 18 septembre
Stéphane Le Foll au salon de l'élevage de Rennes, le 18 septembre
Crédit : JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Il fallait s'attendre à une réponse. Au lendemain de la sortie de Marine Le Pen, qui a brocardé l'absence de responsables gouvernementaux au salon de l'élevage de Rennes, Stéphane Le Foll a contre-attaqué vendredi matin lors de sa venue au Salon international des productions animales (Space). Le ministre de l'agriculture a tancé la présidente du FN, estime qu'elle "vocifère mais ne sait rien faire". "Madame Le Pen, elle vocifère. C'est assez difficile de s'y faire. Mais moi je vous le dis : elle ne sait rien faire", a lancé devant les journalistes M. Le Foll à son arrivée au Space, le 2e salon agricole français.

Mon agenda n'est dicté par personne

Stéphane Le Foll

Évoquant le fait qu'aucun membre du gouvernement n'avait jusqu'alors annoncé sa présence au Space, elle avait conclu que l'absence de tout représentant de l'exécutif constituait "un aveu du désintérêt qu'ils (le gouvernement, ndlr) portent à cette filière. Un aveu de leur manque de courage". Finalement, après avoir dans un premier temps justifié son absence par un agenda chargé, M. Le Foll avait annoncé jeudi soir sa venue à Rennes, pour y rencontrer les  représentants syndicaux des éleveurs avant d'arpenter le salon.

"Le ministre de l'Agriculture fixe lui-même son agenda. Mon agenda n'est dicté par personne. C'est moi qui le choisis", s'est justifié le porte-parole du gouvernement. "Pour arriver à caler cette visite j'avais à choisir entre vendredi matin et vendredi matin", a ajouté M. Le Foll, faisant référence à une semaine "très lourde", avec notamment le Conseil de Luxembourg et les problèmes liés à l'apparition de cas de fièvre catarrhale ovine (FCO, ou maladie de la langue bleue). 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/