1 min de lecture Nicolas Dupont-Aignan

Selon Nicolas Dupont-Aignan, la fin des quotas laitiers est "l'exemple de l'absurdité"

Pour le président de Debout la France, "l'Europe est en train de ruiner nos peuples", notamment avec la fin des quotas laitiers.

Nicolas Dupont-Aignan, invité du Grand Jury, le 22 février 2015
Nicolas Dupont-Aignan, invité du Grand Jury, le 22 février 2015 Crédit : RTL / Nicolas Briquet / Abacapress
Claire Gaveau
Claire Gaveau
Journaliste RTL

En marge du Salon de l'Agriculture, Nicolas Dupont-Aignan a vivement critiqué la fin des quotas laitiers lors du Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro. "Voilà encore l'exemple d'une absurdité. Comment voulez-vous que les Français fassent confiance à leurs dirigeants quand ils prennent une mesure qui va ruiner nos éleveurs", a lancé le président de Debout la France.

"Aujourd'hui, nos éleveurs peuvent à peine vivre de la vente du lait. La fin des quotas laitiers va faire en sorte que les prix du lait vont être alignés sur les fluctuations mondiales et vont changer au jour le jour", a-t-il expliqué craignant dès lors que la France, "grande nation agricole", deviennent importatrice de lait en provenance de Roumanie, Pologne ou d'Allemagne.

Je suis contre cette Europe qui est en train de ruiner nos peuples et de les pousser vers l’extrémisme

Nicolas Dupont-Aignan
Partager la citation

Nicolas Dupont-Aignan a cependant précisé qu'il n'était pas anti-européen malgré cette forte contestation. "Je suis contre cette Europe qui est en train de ruiner nos peuples et de les pousser vers l’extrémisme, vers le désenchantement, vers la colère".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Nicolas Dupont-Aignan Europe Lait
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants