1 min de lecture Syndicats

Selon Emmanuel Macron, les syndicats "font trop de politique"

L'ancien ministre de l'Économie a indiqué sur TF1 que les organisations syndicales étaient déconnectées de la réalité du terrain en entreprise.

Cette fois, Emmanuel Macron est vraiment en marche vers 2017
Cette fois, Emmanuel Macron est vraiment en marche vers 2017 Crédit : SIPA
Ambre Deharo
Ambre Deharo
et AFP

Emmanuel Macron n'est pas un grand admirateur des syndicats. Lors d'un passage sur TF1 le 11 décembre, le candidat à la présidentielle a estimé que selon lui, en France, les organisations syndicales faisaient "trop de politique" et que les confédérations nationales étaient bien trop souvent éloignées de la réalité du terrain. "Je veux un dialogue social plus vivant, car en France on parle aujourd'hui beaucoup de dialogue social mais on a des syndicats qui au fond, font trop de politique", a ainsi déclaré Emmanuel Macron. 

Et l'ancien ministre de l'Économie n'a pas mâché ses mots à l'encontre des organisations syndicales. Pour Emmanuel Macron, les confédérations nationales "bloquent" bien trop souvent les débats, elles "rentrent dans un débat politique comme on l'a vu sur la loi Travail et du coup [elles] n'ont pas un débat au plus près du terrain", a-t-il poursuivi. 

Candidat du travail

Le candidat à la présidentielle se dit un grand admirateur du "modèle à l'allemande", davantage basé sur un dialogue social qui se passe "au niveau de l'entreprise et de la branche". "Je veux qu'au plus près du terrain, on trouve les bons compromis", a-t-il souligné. Se posant comme le "candidat du travail", il affirme que ses réformes permettront à davantage de Français de "désigner leurs représentants pour défendre leurs propres intérêts".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Syndicats Élection présidentielle Élections
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants