1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Ségolène Royal et Emmanuel Macron : les étapes d'un rapprochement politique
2 min de lecture

Ségolène Royal et Emmanuel Macron : les étapes d'un rapprochement politique

La ministre de l'Écologie n'a toujours pas dévoilé ses intentions, mais depuis plusieurs mois, ses propos à l'égard d'Emmanuel Macron laissent imaginer un soutien à la présidentielle.

Emmanuel Macron et Ségolène Royal, le 30 mars 2016 à l'Élysée
Emmanuel Macron et Ségolène Royal, le 30 mars 2016 à l'Élysée
Crédit : THOMAS SAMSON / AFP
Clarisse Martin
Clarisse Martin

Entre ces deux-là, les relations semblent au beau fixe. À l'heure où les promesses de parrainage et ralliements fusent de toutes part, comme Najat Vallaud-Belkacem qui vient d'apporter son soutien à Manuel Valls en vue de la primaire de la Belle Alliance populaire, Ségolène Royal n'a toujours pas dévoilé ses intentions. Mais de petite phrase en petite phrase, ses propos à l'égard d'Emmanuel Macron sèment le doute et laissent présager un rapprochement politique.

On connaît Gérard Collomb, le maire de Lyon qui suit l'ancien ministre de l'Économie depuis le lancement de son mouvement En Marche ! Plus discrètement, mais depuis un certain temps, l'ancienne candidate à la présidentielle de 2007, Ségolène Royal, cultive l’ambiguïté sur ses intentions vis-à-vis d'Emmanuel Macron et distille des petites marques de soutien. Lorsqu'ils faisaient partie du même gouvernement, il est même arrivé à la ministre de l'Écologie de voler au secours de l'ancien banquier.

Emmanuel Macron amène de l'air dans la vie politique.

Ségolène Royal

Dernière sortie en date ? Dimanche 11 décembre sur C8. Évoquant sa volonté de s'impliquer dans la campagne, sans savoir "pour qui encore", elle s'est fendue d'un compliment sur le leader d'En Marche ! "Il fait un effort sur comment penser l'avenir de la France dans un monde qui bouge" et "amène de l'air dans la vie politique". Alors qu'elle évoque ses "divergences très fortes" avec Manuel Valls, Emmanuel Macron trouve grâce à ses yeux.

Lorsque Emmanuel Macron lance son mouvement En Marche !, le 6 avril 2016 alors qu'il occupe le poste de ministre de l'Économie, son homologue en charge de l'Écologie voit d'un bon œil cette initiative, déclarant qu'elle lui est "sympathique" alors qu'elle suscite une salve de critiques dans le camp socialiste. Pour elle, "la société a soif de réponses, de dialogue. [...] C'est bien de réfléchir, pourquoi toujours critiquer, je ne supporte plus", déclare-t-elle au micro de RTL le 10 avril 2016, estimant par ailleurs qu'Emmanuel Macron constitue une "valeur" dans le gouvernement. Elle aurait même mis en garde son collègue à propos de son mouvement. "Tu vas voir, ils vont être méchants avec toi !".

Un parallèle entre leurs deux personnalités

À lire aussi

Dans le même temps, Ségolène Royal dresse un parallèle entre leurs deux personnalités. "Il subit les mêmes attaques que j'ai subies. Il est trop indépendant, trop libre, trop créatif, trop incontrôlable. Bref, il n'est pas dans le même moule que les autres, et ça me plaît", avait-elle glissé, en référence aux critiques qu'elles avait dû encaisser de la part de son propre camp en 2007, alors qu'elle était candidate à l'élection présidentielle. 

Selon les informations de RTL, Ségolène Royal aurait même était empêchée par Manuel Valls et François Hollande de se rendre au premier grand meeting d'En Marche !, en juillet 2016. Une assertion que l'ancienne présidente de la région Poitou-Charente dément. Et lorsque Emmanuel Macron quitte le gouvernement en août 2016, critiqué par ses anciens collègues, Ségolène Royal ne se fend d'aucun commentaire acerbe, estimant simplement que "c'est extraordinaire de faire partie du petit collectif qui a cette responsabilité gouvernementale", sur BFMTV. Une relation à surveiller, avec la présidentielle qui approche à grands pas.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/