2 min de lecture Sécurité routière

Sécurité routière : un rapport pointe "le manque de volonté politique" de l'État

Le "JDD" a dévoilé un rapport d'audit de la politique de sécurité routière en France qui pointe du doigt la responsabilité de l'État alors que le nombre de morts sur les routes est reparti à la hausse.

Un radar automatique (illustration).
Un radar automatique (illustration). Crédit : AFP / PHILIPPE HUGUEN
ClaireGaveau
Claire Gaveau
Journaliste RTL

Le rapport est accablant pour l'État. Un rapport de l'Inspection générale de l'administration (IGA) dénonce le "manque de volonté politique" de la France dans les questions de sécurité routière alors que le nombre de morts sur les routes françaises est reparti à la hausse (+3,7% en 2014) après une décennie de décrue. 

Ce rapport, demandé début 2014 par Manuel Valls, est resté confidentiel avant qu'il ne soit révélé par le Journal du Dimanche, ce dimanche 9 août. "La gouvernance de cette politique s'est affaiblie ces dernières années : éclatement des responsabilités relevant du véhicule, des infrastructures et du comportement auparavant réunies dans une même direction, éloignement du ministère de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie, suivi insuffisant des politiques locales déconcentrées ou décentralisées", souligne le texte qui explique aussi que "lorsque le pilotage de ne situe pas au plus haut niveau de l'État, la responsabilité est diluée". 

Chirac, Sarkozy, Chaban-Delmas... Les bons élèves

Le rapport de l'IGA pointe notamment du doigt le gouvernement de Manuel Valls et "l'absence de comité interministériel de la sécurité routière depuis trois ans" alors que les séminaires réguliers avaient prouvé leur efficacité, rappelle le JDD

À lire aussi
Un automobiliste a été flashé à 200 km/h alors qu'il venait de récupérer son permis Bretagne
Rennes : un automobiliste flashé à 200 km/h alors qu'il venait de récupérer son permis

Quand il y a une vraie volonté politique, même au risque de l'impopularité, alors on sauve des vies

Claude Got, spécialiste des questions de sécurité routière
Partager la citation

Une idée générale relayée par Claude Got, spécialiste des questions de sécurité routière, dans l'hebdomadaire. "Les courbes de mortalité sont très claires : quand il y a une vraie volonté politique et une méthode pour la mener à bien, quand une mesure décisive est prise, même au risque de l'impopularité, alors on sauve des vies".

Ce dernier n'hésite pas d'ailleurs a distribué les bons points. Chaban-Delmas, Simon Veil, Jacques Chirac mais aussi Gilles de Robien et Nicolas Sarkozy faisant office de bons élèves alors qu'à l'opposé, "les conditions ne sont pas réunies en ce moment pour inverser la mauvaise tendance, c'est-à-dire l'actuelle hausse de la mortalité routière".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sécurité routière France
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7779355232
Sécurité routière : un rapport pointe "le manque de volonté politique" de l'État
Sécurité routière : un rapport pointe "le manque de volonté politique" de l'État
Le "JDD" a dévoilé un rapport d'audit de la politique de sécurité routière en France qui pointe du doigt la responsabilité de l'État alors que le nombre de morts sur les routes est reparti à la hausse.
https://www.rtl.fr/actu/politique/securite-routiere-un-rapport-pointe-le-manque-de-volonte-politique-de-l-etat-7779355232
2015-08-09 17:48:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/mSt0_FhtuG9gO-GhcclQVQ/330v220-2/online/image/2014/0906/7774144980_plusieurs-automobilistes-seront-entendues-par-le-tribunal-correctionnel-de-rodez-pour-avoir-utilise-une-page-antiradars-sur-facebook-illustration.jpg