1 min de lecture Nicolas Sarkozy

Sarkozy : "Voter FN", c'est prolonger "le bail de Hollande"

Nicolas Sarkozy, président de l'UMP, a mis en garde ce mardi contre le vote FN, qui revient selon lui à prolonger "le bail" de François Hollande.

Nicolas Sarkozy lors d'un discours au congrès national de l'UMP, le 7 février 2015 à Paris.
Nicolas Sarkozy lors d'un discours au congrès national de l'UMP, le 7 février 2015 à Paris. Crédit : ALAIN JOCARD / AFP
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Nicolas Sarkozy, président de l'UMP, a mis en garde ce mardi contre le vote FN, qui revient, selon lui, à prolonger "le bail" de François Hollande et des socialistes au pouvoir.
"Depuis 1981, la gauche instrumentalise sciemment le vote de l'extrême droite contre la droite républicaine et le centre", a lancé Nicolas Sarkozy devant un millier de personnes présentes à son meeting d'Asnières-sur-Seine, dans son ancien fief des Hauts-de-Seine.

Le terme "FNPS" utilisé de nouveau

Selon Nicolas Sarkozy, "voter pour les candidats de Marine Le Pen, c'est donner une prolongation au bail de M. Hollande et au Parti socialiste". "Il y a deux façons de conforter les socialistes, on vote pour eux ou on vote FN", a-t-il martelé, dénonçant à nouveau le "FNPS", collusion supposée entre le Front national et le parti socialiste.
"Que ce soit bien clair, il n'y aura aucun accord entre le Front national et nous", a-t-il réaffirmé.
Avant de débuter son allocution, l'ex-chef de l'Etat a fait respecter à l'assistance une minute de silence en hommage aux victimes de l'accident de l'Airbus A320.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Nicolas Sarkozy Front national Élections départementales
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants