1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Sarkozy revisite la formule "Je décide, il exécute" à destination de Fillon
2 min de lecture

Sarkozy revisite la formule "Je décide, il exécute" à destination de Fillon

INVITÉ RTL - Le candidat à la primaire de la droite et du centre adresse un message direct à son concurrent François Fillon, ce mardi 15 novembre.

Nicolas Sarkozy, invité de RTL le 15 novembre 2016
Nicolas Sarkozy, invité de RTL le 15 novembre 2016
Crédit : Romain Boé / Sipa Press / RTL
Nicolas Sarkozy : "Dans la République, il y a le même menu pour tout le monde à la cantine"
00:01:05
Nicolas Sarkozy était l'invité de RTL le 15 novembre 2016
00:14:41
Sarkozy s'oppose à l'augmentation de la TVA proposée par Fillon
00:01:49
Sarkozy : ses mesures pour protéger les entreprises françaises face à Trump
00:01:43
Sarkozy revisite la formule "Je décide, il exécute" à destination de Fillon
00:15:02
Marie-Pierre Haddad

Ancien ministre de Nicolas Sarkozy, François Fillon effectue un tour de force à quelques jours du premier tour de la primaire de la droite et du centre. En hausse dans les sondages, l'ancien premier ministre s'impose comme le troisième homme du scrutin, derrière Alain Juppé, qui conserve sa position de favori, et Nicolas Sarkozy dans le rôle de l'outsider. Au micro de RTL, Nicolas Sarkozy juge que "la primaire est un vrai exercice démocratique" et espère "qu'il y aura des millions de votants".

François Fillon peut-il créer la surprise et rattraper l'ancien chef de l'État. Nicolas Sarkozy "préfère ne pas commenter les sondages (...) Tous les gens sont partis dormir le soir de l'élection présidentielle américaine, en pensant qu'Hillary Clinton allait l'emporter, mais c'est Donald Trump (...) Le mieux est de se concentrer sur les nouveaux défis (...) Il y a sept candidats, on verra ce que font les uns et les autres". 

Hausser la TVA ? Une "erreur économique"

François Fillon bénéficie d'une meilleure image réformatrice que l'ancien chef de l'État. Nicolas Sarkozy rappelle alors que le président de la République est élu et que le premier ministre est nommé. "Donc le patron, c'est celui qui est élu, pas celui qui est nommé. Lorsque j'étais président de la République, je décidais d'un certain nombre de réformes, que François Fillon mettait en oeuvre, loyalement". L'ancien président fait ainsi référence à la formule de Jacques Chirac qui lui était adressée, en 2004 : "Je décide, il exécute". Il reconnaît "une différence importante" avec celui qui s'annonce comme le troisième homme de la primaire de la droite et du centre.

"Il propose une augmentation de deux points de la TVA. Je m'oppose absolument à toutes augmentations des impôts. François Hollande a augmenté les impôts de 50 milliards, je ne crois pas qu'une purge améliorera la situation française. Nous avons les impôts les plus élevés d'Europe. C'est une erreur économique", juge Nicolas Sarkozy. L'ancien chef des Républicains propose ainsi "la baisse des charges, de l'impôt sur le revenu, la suppression de toutes cotisations sociales sur les emplois familiaux. La France croule sous les impôts qui désespèrent les classes moyennes".

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/