1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. La Manif pour tous divise les ténors de l'UMP
2 min de lecture

La Manif pour tous divise les ténors de l'UMP

DÉCRYPTAGE - Les militants de "la manif pour tous" pour tous manifestent dimanche 5 octobre. Largement condamnées par la gauche, leurs idées divisent la droite.

Entre 80.000 et 500.000 personnes ont manifesté aux couleurs de "La Manif pour tous" ce dimanche 2 février.
Entre 80.000 et 500.000 personnes ont manifesté aux couleurs de "La Manif pour tous" ce dimanche 2 février.
Crédit : AFP / ERIC FEFERBERG
Raphaël Bosse-Platière
Raphaël Bosse-Platière

Les militants de la Manif pour tous sont de retour. Ils vont à nouveau battre le pavé de la capitale dimanche 5 octobre. 

En pleine campagne pour la présidence de l'UMP, la droite est divisée sur les questions soulevées par ce mouvement, né pendant l'adoption de la loi Taubira sur le mariage des personnes de même sexe.

Plusieurs cadres de l'UMP ne veulent pas revenir en arrière

De nombreux ténors du parti ne veulent pas revenir sur ce texte adopté en avril 2013. Rappelant leur opposition à la "porte ouverte à la PMA et à la GPA", Bruno Le Maire ou encore Nathalie Kosciusko-Morizet s'étaient contentés de s'abstenir au moment du vote à l'Assemblée. 

Alain Juppé, qui se pose désormais en principal opposant de droite à Nicolas Sarkozy, a une nouvelle fois déclaré jeudi sur France 2 qu'il ne souhaitait pas toucher au mariage pour tous. Il a cependant précisé qu'il aurait préféré le terme d'union à celui de mariage. François Fillon, lui, souhaite simplement "réécrire" la loi, afin de "clore définitivement cette question de PMA et GPA".

L'opinion de Sarkozy reste flou

À lire aussi

Très attendu sur ce sujet, Nicolas Sarkozy n'a pas clairement défini sa ligne politique. Au début du mois de septembre, Le Nouvel Observateur avait relayé les propos rapportés par l'un de ses proches, qui assurait que l'ancien président de la République ne voulait pas revenir sur cette loi. "Le mariage pour tous, je m'en fous. Ce n'est pas un sujet. Moi de toute façon, j'avais toujours défendu une union civile", aurait déclaré le favoris dans la course à la présidence de l'UMP.  

Le mariage pour tous, je m'en fous

Propos prêtés à Nicolas Sarkozy par "Le Nouvel Obs"

Le mouvement Sens commun, qui fait la synthèse entre l'UMP et La Manif pour tous, avait publié un communiqué pour démentir ses propos. Depuis qu'il est de retour dans l'arène politique, Nicolas Sarkozy est resté évasif, faisant même quelques appels du pieds aux militants, qui représentent une partie de son électorat.

Ceux qui veulent abroger la loi Taubira

Parmi les soutiens à l'ancien locataire de l'Élysée, certains sont favorables à un retour en arrière. C'est le cas notamment de Laurent Wauquiez. "Je veux qu'on abroge la loi Taubira", a déclaré le maire du Puy-en-Velay sur Radio Classique et LCI fin septembre. 

Je veux qu'on abroge la loi Taubira

Laurent Wauquiez

Quant à Xavier Bertrand, candidat déclaré à la primaire UMP en vue de 2017, il s'est lui aussi prononcé très clairement pour une "abrogation" de la loi.
Comme lui, une frange de l'UMP est favorable à un retour sur ce texte. Le premier d'entre eux est Hervé Mariton, qui avait participé à toutes les manifestations d'opposants à la loi Taubira avant son adoption. L'ancien conseiller de Nicolas Sarkozy Henri Guaino a quant à lui annoncé qu'il réfléchissait à participer au rassemblement de dimanche.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/