3 min de lecture Salon de l'agriculture

Salon de l'agriculture : "Un sacré cheptel électoral", dit Alba Ventura

REPLAY / ÉDITO : Le Salon de l'agriculture ouvre dans 3 jours, et le monde agricole est extrêmement courtisé par toute la classe politique. Un passage obligé ?

OlivierBost_245x300 L'Edito Politique Olivier Bost iTunes RSS
>
Salon de l'agriculture : "Un sacré cheptel électoral" dit Alba Ventura Crédit Image : Alba Ventura | Crédit Média : Alba Ventura | Durée : | Date : La page de l'émission
L'invite´ de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura Journaliste RTL

C'est un classique, si j'ose dire. Qui n'a pas passé des heures à arpenter les allées du Salon ? Souvenez-vous, en 2012, avant la Présidentielle, François Hollande y était resté 10 heures non stop. Qui ne s'est pas pâmé devant Bella la belle vache Tarentaise, ou Aronde la Normande ou encore Valentine la Gasconne. Cette année la star c'est Filouse, vous le savez ? Une belle vache de race rouge flamande !

Alors cette année. Outre le Président, le Premier ministre, plusieurs membres du gouvernement vont y passer comme Emmanuel Macron, sans doute pas mécontent d'aller prendre un peu l'air porte de Versailles après être resté enfermé 3 semaines à l'Assemblée nationale.

À ce propos, et pour vous montrer à quel point le monde agricole est particulièrement chouchouté, mardi en fin de journée, alors que le gouvernement est en pleine crise avec l'affaire du 49.3, Manuel Valls maintient son rendez avec la FNSEA. Il a gardé Xavier Beulin une heure et demie dans son bureau. Et, mercredi matin, les agriculteurs étaient au menu du Conseil des ministres. C'est peu dire que le gouvernement est au chevet des agriculteurs.

Les élections départementales dans le viseur

Pas plus tard que cet après-midi, Nicolas Sarkozy ira visiter une exploitation agricole et viticole en Saône-et-Loire. Et l'ancien Président s'est même concocté une séquence "spéciale agriculture" puisqu'hier, dans son bureau de l'UMP, ont défilé la FNSEA, les jeunes agriculteurs, la coordination rurale et la Conféderation paysanne.

À lire aussi
police
Guadeloupe : le président LaREM de région en garde à vue pendant plus de 30 heures

Quant à Alain Juppé, fils d'exploitant agricole. Il ira au Salon cette année flanqué de deux anciens ministres de l'Agriculture, Dominique Bussereau et Hervé Gaymard. Histoire de montrer qu'il prend cette visite très à cœur.

L'agriculture, ça reste une passion française, ça fait partie de notre excellence. Mais il ne vous a pas échappé qu'on était à la veille d'élections départementales, le mois prochain. Et ça vote dans les campagnes. Il y a aussi un malaise agricole, les normes européennes, les contrôles sanitaires, la paperasserie, ce à quoi il faut ajouter les vols en milieux ruraux qui ont explosé. +12% entre 2011 et 2013 avec des vols d'animaux, de tracteurs, on est obligé d'installer des caméras vidéo dans les fermes.

Le malaise est tel que les agriculteurs ont réclamé le désarmement des inspecteurs de l'environnement, la police de l'eau, qui vient avec des pistolets. Il va y avoir une proposition de loi. Il y a une crainte que ça dégénère. Bref, le milieu paysan est extrêmement tendu. Et de plus en plus sensible aux opérations séductions de Marine Le Pen.

Marine Le Pen plus populaire que son père au salon

Cela fait 3 ans que la patronne du FN est plutôt "chaleureusement" accueillie au Salon, contrairement à son père. Je vous raconte une petite anecdote, quand Jean-Marie Le Pen allait au Salon de l'agriculture, il était accompagné d'une quarantaine de personnes qui tapaient sur des casseroles, ça faisait beaucoup de bruit. Mais ce n'était pas pour signaler sa présence, c'était pour couvrir les huées des agriculteurs. Ce n'est pas un secret, les paysans préféraient largement Jacques Chirac.
 
En revanche avec la fille c'est très différent. Quand le père Le Pen était à 14% dans les sondages, il faisait 3% chez les agriculteurs. En 2012, Marine le Pen a obtenu 18% à la présidentielle, elle est monté jusqu'à 22% chez les agriculteurs. Ce qui plait chez Marine Le Pen c'est son positionnement anti-Europe, même si les agriculteurs en bénéficie de l'Europe. Mais aussi son côté autoritaire. Les agriculteurs aiment les "chefs". C'est d'ailleurs pour cela que Manuel Valls est très populaire chez les paysans, pas pour ses connaissances en agriculture, mais pour sa fermeté, son autorité.

En tout cas, il y a une donnée que tout le monde a en tête, c'est que dans le monde agricole, on vote plus que la moyenne nationale. 80% des agriculteurs ont voté à la dernière présidentielle. Mais le monde agricole, ce n'est pas seulement 460.000 agriculteurs, c'est le petit-fils, le neveu, les sympathisants. Ça fait quelques millions de personnes. Un sacré cheptel électoral !

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Salon de l'agriculture Agriculture Alba Ventura
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants