1 min de lecture François Hollande

Salon de l'Agriculture : "Si Hollande ne parle plus que du FN, c'est qu'il y a panique à bord", estime Florian Philippot

REPLAY - En visite au Salon de l'Agriculture, le président de la République avait mis en garde contre la tentation d'un vote FN aux départementales.

Vincent Parizot RTL Soir Week-End Vincent Parizot iTunes RSS
>
Salon de l'Agriculture : "Si Hollande ne parle plus que du FN, c'est qu'il y a panique à bord", estime Florian Philippot Crédit Image : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP | Crédit Média : Maxime Wolff | Durée : | Date : La page de l'émission
Claire Gaveau
Claire Gaveau
Journaliste RTL

Dans un monde agricole en crise, avec des revenus en berne, des marchés en baisse et l'embargo russe sur les produits alimentaires, le salon a pris des allures de cahier de doléances. Le président de la République a profité d'une visite marathon au Salon de l'agriculture pour mettre en garde contre la tentation d'un vote FN aux départementales.

"Avant d'avoir en permanence comme obsession le Front national, ayez en tête la situation des agriculteurs

Florian Philippot
Partager la citation

Une nouvelle sortie qui a fait réagir Florian Philippot. "Avant d'avoir en permanence comme obsession le Front national, ayez en tête la situation des agriculteurs car aujourd'hui les agriculteurs crèvent de la PAC qui leur fait des contrôles insensés. Les agriculteurs crèvent du fait qu'on supprime leur exploitation, que les jeunes n'ont pas de possibilité de reprise", a lancé le vice-président FN au président de la République.

Mais Florian Philippot voit cette nouvelle intervention comme un point positif. "Si François Hollande ne parle plus que du Front national dans toutes ses interventions, c'est qu'il y a panique à bord. Tant mieux ! C'est que le peuple français est en train de tourner la page", a-t-il déclaré. 

La rédaction vous recommande

 

Lire la suite
François Hollande Front national Florian Philippot
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants