2 min de lecture Salon de l'agriculture

Salon de l'Agriculture 2018 : la visite surprise et en catimini de Nicolas Hulot

Le ministre de la Transition écologique s'est finalement rendu porte de Versailles, où il a eu un échange "très constructif" avec la FNSEA sur les moyens de réduire les pesticides.

Le ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot lors d'une visite au collectif agricole GAEC  à Couffy dans le Loir-et-Cher, le 27 octobre 2017.
Le ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot lors d'une visite au collectif agricole GAEC à Couffy dans le Loir-et-Cher, le 27 octobre 2017. Crédit : GUILLAUME SOUVANT / AFP
lucie valais
Lucie Valais
et AFP

C'est un visiteur que l'on n'attendait plus. Nicolas Hulot s'est finalement rendu au Salon de l'agriculture mardi 27 février, le temps de visiter quelques stands. Après une visite de celui de l'Institut national de la recherche agronomique (Inra), le ministre de la Transition écologique, qui, dans un premier temps avait affirmé qu'il ne se rendrait pas au Salon de l'agriculture, s'est rendu sur le stand de la FNSEA qui lui a présenté son "contrat de solution pour la protection des plantes".

Celui-ci recense 292 pistes pour réduire l'utilisation de l'ensemble des traitements phytosanitaires dans l'agriculture, dont le glyphosate. Ce plan, présenté lundi au salon, est destiné diminuer l'utilisation des pesticides de 25% en 2020 et de 50% d'ici 2025. 

"Nicolas Hulot nous a dit 'votre organisation va dans le bon sens, c'est important que le plus gros syndicat agricole aille dans cette direction, je le dirai et je le mesure'", a raconté Christiane Lambert, la représentante de la FNSEA sur Public Sénat mercredi 28 février.

À lire aussi
Ce taureau de 920 kilos a été baptisé "Mbappé", lundi 16 juillet. Argentine
Argentine : un taureau baptisé "Mbappé" en hommage au joueur

La présidente du principal syndicat agricole français avait déploré l'absence du ministre au Salon de l'agriculture. Nicolas Hulot affirmait de son côté qu'il "privilégiait le dialogue direct avec les parties prenantes dans de bonnes conditions d'échange", ce qui lui avait valu une réponse amer de son collègue ministre de l'Agriculture, Stéphane Travert, avec qui les relations ne sont pas au beau fixe. 

"Je n’ai jamais dit que j’y allais ou que je n’y allais pas, je suis très intuitif et donc je crois que c’était un bon moment, parce qu’il y a au moins un point qui rassemble tout le monde, c’est la recherche", a toutefois défendu le ministre interrogé dans les allées du Salon par Public Sénat. Et de se féliciter sur Twitter : "Avec l’appui de la monde de la recherche et la mobilisation des agriculteurs, on construit les solutions pour sortir du glyphosate".

"Il a été écouté, nous avons eu plusieurs échanges sur la recherche, les moyens nécessaires" a ajouté de son côté Christianne Lambert, après avoir précisé qu'elle avait été prévenue "une demi-heure avant" de l'arrivée de Nicolas Hulot au salon. "Il a reconnu le travail et il a dit 'nous n'aurions pas bousculé il y a trois-quatre mois, peut-être ne seriez-vous pas allés aussi vite', je lui ai répondu que nous avions commencé ce gros travail avant les hostilités sur le glyphosate", "en juin de l'an dernier" pour "être prêts pour les États généraux de l'alimentation", clos en décembre, a dit Christiane Lambert.

"Zéro phyto ce n'est pas possible, comme le zéro médicament n'est pas possible du tout pour la santé des Français" a-t-elle répété. "Par contre, chaque fois que c'est possible (...) nous allons réduire". Selon elle, le recours à des pieds de vignes résistants à l'oïdum et au mildiou permettra de réduire de "70%" l'utilisation des produits phytosanitaires dans la viticulture. Mais pour d'autres cultures, il n'y a pas de solution, a-t-elle estimé.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Salon de l'agriculture Nicolas Hulot FNSEA
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792447958
Salon de l'Agriculture 2018 : la visite surprise et en catimini de Nicolas Hulot
Salon de l'Agriculture 2018 : la visite surprise et en catimini de Nicolas Hulot
Le ministre de la Transition écologique s'est finalement rendu porte de Versailles, où il a eu un échange "très constructif" avec la FNSEA sur les moyens de réduire les pesticides.
https://www.rtl.fr/actu/politique/salon-de-l-agriculture-la-visite-surprise-et-en-catimini-de-nicolas-hulot-7792447958
2018-02-28 11:43:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Ki9Bi3LL8MikuvHFGD_79A/330v220-2/online/image/2017/1027/7790707028_000-tr7ts.jpg