2 min de lecture Agriculture

Salon de l'Agriculture 2018 : Macron entame une reconquête des agriculteurs

ÉCLAIRAGE - Le président de la République a reçu un millier de jeunes agriculteurs dans la salle d'honneur de l'Élysée, jeudi 22 février. Emmanuel Macron a débloqué 1 milliard d'euros spécifiquement pour eux.

Emmanuel Macron a reçu un millier d'agriculteurs à l'Élysée.
Emmanuel Macron a reçu un millier d'agriculteurs à l'Élysée. Crédit : Etienne LAURENT / POOL / AFP
109127536140888961261
Ludovic Galtier
et AFP

À 48 heures d'une visite sous tension au Salon de l'Agriculture, Emmanuel Macron s'est employé à rassurer des agriculteurs en souffrance. Tout en conservant son franc parler habituel - "Je ne suis pas là pour plaire, je suis là pour faire" - le Président a mis les petits plats dans les grands : il à reçu un millier de jeunes agriculteurs dans la salle d'honneur de l'Élysée, jeudi 22 février.

Pour tenter de sortir la profession de la crise dans laquelle elle est embourbée, Emmanuel Macron a annoncé un dispositif de prêts garantis pour les jeunes agriculteurs à hauteur d'un milliard d'euros, et donné les grandes lignes des secteurs - à l'image du plan "ambition bio" bientôt dévoilé par le gouvernement - dans lesquels seraient investis les 5 milliards d'euros prévus pour l'agriculture et le secteur alimentaire.

"Nous allons mettre en place dans le cadre de ce plan (de financement de l'agriculture de cinq milliards d'euros, ndlr) un nouvel instrument d'un milliard d'euros de prêts garantis. C'est un travail conduit et finalisé avec la Banque européenne d'investissement", détaille le Président devant des agriculteurs défiants vis-à-vis de l'institution européenne.

À lire aussi
La forêt près de la dune du Pilat à Arcachon environnement
Un label d'exception pour les forêts du bassin d'Arcachon

Rassurer face à la mondialisation

Puis, s'adressant directement à la nouvelle génération d'agriculteurs, le chef de l'État a promis la mise en place de "verrous réglementaires" sur les achats de terres agricoles par des étrangers en France, après l'acquisition récente de terres à blé par le groupe HongYang, un investisseur chinois.

Le Président, partisan de la mondialisation, a évoqué des lignes rouges. "Pour moi, les terres agricoles en France, c'est un investissement stratégique dont dépend notre souveraineté, donc on ne peut pas laisser des centaines d'hectares rachetés par des puissances étrangères sans qu'on sache la finalité de ces rachats."

"Jamais de bœuf aux hormones en France"

Les accords internationaux avec le Mercosur suscitent la plus grande inquiétude dans le monde agricole. Emmanuel Macron a souhaité montrer qu'il se plaçait à leurs côtés en prenant un exemple concret.

"Il n'y aura jamais de bœuf aux hormones en France, il n'y en aura jamais, il ne faut pas jouer avec les peurs des gens", a indiqué le chef de l'État qui estime que "s'il y en a aujourd'hui, c'est parce que les contrôles sont mauvais, c'est parce qu'il y en a qui fraudent". 

"Il n'y aura aucune réduction de nos standards de qualité, sociaux, environnementaux, ou sanitaires à travers cette négociation", a ajouté le Président, en assurant qu'il travaillerait à ce qu'il soit possible de "bien contrôler aux frontières la traçabilité et les normes environnementales et sociales". "En décembre, on aurait pu conclure un accord mais comme la France avait mis des lignes rouges, la commission ne l'a pas signé".

Encourager l'installation des jeunes agriculteurs

Sur le problème plus global de l'accès au foncier pour les jeunes générations d'agriculteurs, le président a demandé "pour le mois de mai" qu'on "imagine" un système de "pré-retraites agricoles avec une sortie progressive de l'activité" afin de permettre à un jeune de prendre la suite de ses parents. 

"Si on veut alléger le coût pour le jeune, il faut qu'on ait un dispositif crédible pour celui qui arrête son activité", a-t-il dit. Il s'est déclaré "à l'écoute" des propositions du syndicat des Jeunes Agriculteurs sur l'éventuelle mise en place de "prêts d'honneur" afin d'aider aux installations de jeunes, "compte tenu du défi du renouvellement des générations à venir" dans le secteur.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Agriculture Salon de l'agriculture Emmanuel Macron
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792382098
Salon de l'Agriculture 2018 : Macron entame une reconquête des agriculteurs
Salon de l'Agriculture 2018 : Macron entame une reconquête des agriculteurs
ÉCLAIRAGE - Le président de la République a reçu un millier de jeunes agriculteurs dans la salle d'honneur de l'Élysée, jeudi 22 février. Emmanuel Macron a débloqué 1 milliard d'euros spécifiquement pour eux.
https://www.rtl.fr/actu/politique/salon-de-l-agriculture-2018-macron-debloque-1-milliard-d-euros-pour-les-agriculteurs-7792382098
2018-02-22 15:12:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/8VQrTB0cFdczTx6BTGpvOQ/330v220-2/online/image/2018/0222/7792382233_emmanuel-macron-a-recu-un-millier-d-agriculteurs-a-l-elysee.jpg