1 min de lecture Jean-Marc Ayrault

Sahel : la menace terroriste n'a pas disparu, commente Ayrault

Le chef du gouvernement français, en visite officielle à Alger et Oran lundi et mardi, a mis l'accent sur la coopération militaire et stratégique entre l'Algérie et la France, en particulier dans la lutte contre AQMI.

Jean-Marc Ayrault s'adressant à la presse algérienne, le 15 décembre 2013 à Alger
Jean-Marc Ayrault s'adressant à la presse algérienne, le 15 décembre 2013 à Alger Crédit : AFP / FAROUK BATICHE
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

En déplacement à Alger, Jean-Marc Ayrault a estimé que la "menace" terroriste "n'a pas disparu" au Sahel en dépit de l'intervention française au Mali et de la coopération avec l'Algérie, dans une interview publiée ce lundi 16 décembre dans plusieurs médias algériens.

"La crise qu'a connue le Mali, ainsi que l'attaque d'In Amenas (en Algérie) ont malheureusement confirmé les menaces, sur lesquelles la France avait alerté la communauté internationale de longue date", estime le Premier ministre français dans une interview à El Watan, Elkhabar et TSA.

AQMI affaibli mais une menace toujours présente

Selon lui, l'opération Serval au Mali a "permis d'affaiblir considérablement les groupes terroristes présents au Sahel, à commencer par AQMI. (...) La menace n'a pas pour autant disparu et elle justifie la poursuite de la mobilisation internationale". "Avec l'Algérie, dont je n'oublie pas le lourd tribut qu'elle a payé dans sa lutte contre le terrorisme, la concertation est permanente", explique le chef du gouvernement français.

Jea-Marc Ayrault juge aussi que la coopération en matière de défense avec Alger "revêt une grande importance". "Notre coopération inclut des exercices communs, des actions de formation au bénéfice de l'Armée nationale populaire, un dialogue stratégique", détaille-t-il.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Jean-Marc Ayrault Info Politique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants