1 min de lecture Vincent Peillon

Rythmes scolaires : Peillon assure qu'il "ne fera pas demi-tour"

INVITÉ RTL - Le ministre de l'Éducation nationale a défendu, ce lundi matin, sa réforme des rythmes scolaires.

Vincent Peillon, invité de RTL, lundi 07 octobre 2013
Vincent Peillon, invité de RTL, lundi 07 octobre 2013 Crédit : Damien Rigondeaud / RTL.fr
micro générique
La rédaction numérique de RTL

Il ne doute pas de la refonte des rythmes scolaires. Pour Vincent Peillon, il s'agit-là d'une "très grande réforme qui est en train de réussir". Le ministre de l’Éducation l'assure, ce lundi sur RTL, "on ne fera pas demi-tour".

Malgré la grogne qui s'installe dans certaines communes, Vincent Peillon assure que les problèmes sont "minoritaires", même si quelques "ajustement" peuvent être nécessaires : le socialiste évoque "une commune bloquée", Aubervilliers, "quelques-unes qui ont des difficultés" et "beaucoup d'endroits où ça se passe bien."

"L'éducation nationale a repris le mercredi matin, c'est l'essentiel, que les parents le comprennent"
, poursuit-il. "Nos enfants doivent mieux apprendre à lire, à écrire, à compter. (...) Nos enfants sont pénalisés parce que ce sont les enfants du monde à qui l'on donne le plus mauvais temps scolaire. Il fallait rétablir cela, ça ce sont les trois heures du mercredi matin."

"La pause du mercredi provoque de la fatigue"

Le ministre conteste les critiques selon lesquelles cette nouvelle organisation entraînerait davantage de fatigue pour les enfants. "C'est tout à fait inexact", assure Vincent Peillon, citant des chronobiologistes : pour eux, explique-t-il, "la pause du mercredi est mauvaise (...) car elle provoque une rupture du rythme".

La réforme (...) est dans l'intérêt des enfants

Vincent Peillon
Partager la citation

"Priorité aux enfants, priorité aux élèves, priorité à la réussite éducative, priorité à l'épanouissement des enfants", déclame le socialiste. "Je n'en bougerai pas." Vincent Peillon le confirme, aujourd'hui expérimentée dans 4.000 communes, la réforme devra s'appliquer partout à la rentrée 2014. "La réforme (...) est peut être la plus difficile pour les adultes", concède le ministre. "Mais elle est dans l'intérêt des enfants." Le calendrier ne changera donc pas.

>
Vincent Peillon : "On ne fera pas demi-tour sur les rythmes scolaires" Crédit Image : Damien Rigondeaud / RTL.fr | Crédit Média : RTL | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Vincent Peillon Info Politique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants