1 min de lecture Jean-Marc Ayrault

Rythmes scolaires : Ayrault reconduira les aides aux communes en 2014

Le Premier ministre a confirmé le maintien, en 2014, des aides aux communes destinées à la mise en place de la réforme des rythmes scolaires.

Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, à l'Assemblée nationale, le 9 octobre 2013.
Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, à l'Assemblée nationale, le 9 octobre 2013. Crédit : AFP / FRED DUFOUR
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a donné, ce mercredi 9 octobre, son accord pour "la pérennisation en 2014 du fonds" d'aide aux communes pour la mise en place des nouveaux rythmes scolaires. Cet engagement a été pris lors d'une rencontre à Matignon entre Jean-Marc Ayrault et le président de l'Association des maires de France, Jacques Pélissard.

"En 2014, il y aura un maintien des aides aux communes", a déclaré le président de l'AMF à l'AFP à sa sortie de l'entretien. Toutes celles qui ont décidé de ne pas appliquer les nouveaux rythmes scolaires à la rentrée 2013-2014 devront le faire à la rentrée 2014-2015.

Crédits supplémentaires pour les ZUS

Le maintien des aides se fera "à l'identique", selon Jacques Pélissard. Les communes de droit commun recevraient 45 euros par enfant et les communes situées en zone urbaine sensible ou en zone rurale revitalisée 150 euros par enfant. Le gouvernement avait mis en place pour cette rentrée un fonds de 250 millions d'euros, dont une bonne partie ne sera pas utilisé puisque seules 4.000 communes appliquent la réforme dès cette année.

Selon le président de l'AMF, pour 2014 le montant devrait être "d'au moins 250 millions d'euros, comme en 2013". Les élus locaux chiffrent à "entre 600 et 800 millions d'euros" en année pleine le surcoût généré par la réforme. L'AMF avait toutefois donné son accord au principe de la réforme, jugeant qu'elle était "plus favorable au rythme de l'enfant", ce que M. Pélissard a redit mercredi soir.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Jean-Marc Ayrault Vincent Peillon Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants