2 min de lecture Essentiels vidéos

Rumeur Hollande-Gayet : "La France s'américanise", selon Alain Duhamel

POINT DE VUE - La révélation de la relation de François Hollande et Julie Gayet est-elle une affaire publique ou une atteinte à la vie privée ? La société française est-elle en train de "s'américaniser" ?

>
Rumeur Hollande-Gayet : "La France s'américanise", selon Alain Duhamel Crédit Image : RTL.fr | Crédit Média : RTL.fr | Date :
La Semaine Politique - Duhamel
Alain Duhamel Journaliste RTL

"L'amour secret du président" fait la une de Closer, ce vendredi 10 janvier. Le magazine people y dévoile une liaison secrète entre François Hollande et la comédienne Julie Gayet.

Photo floue, visages cachés et clichés volés : ces révélations sont-elles symptomatiques de l'américanisation de notre société ?

"On l'affirme au public"

Selon Alain Duhamel, éditorialiste chez RTL, cette affaire correspond "exactement à la presse de caniveau britannique avec des clichés médiocres, un texte navrant et un montage photo". Mais cela reste néanmoins un "événement et un changement de phase", analyse Alain Duhamel.

Sur RTL ce matin, Frédéric Cuvillier a refusé d'en dire plus, expliquant qu'il ne voulait pas "perdre (son) temps à commenter ce type d'informations, si tant est qu'on puisse les qualifier de la sorte".

À lire aussi
Une personne sautant à l'élastique (illustration) faits divers
VIDÉO - Pologne : il saute à l'élastique, le harnais se rompt, il survit

De son côté, Laurence Pieau, rédactrice en chef de Closer souligne l'enquête sérieuse effectuée par le magazine. "On a enquêté. On a ses photos qui prouvent tout un dispositif pour ces rencontre", explique-t-elle, avant d'ajouter "on l'affirme au public".

Pour être Président de la République, il faut être un séducteur

Alain Duhamel, éditorialiste chez RTL
Partager la citation

Charles De Gaulle, François Mitterrand, Nicolas Sarkozy et maintenant François Hollande... "Une malédiction plane sur l’Élysée", estime Alain Duhamel qui explique que cette annonce est "totalement irréversible", avec l'information en continue et les réseaux sociaux.

Désormais, "pour être Président de la République, il faut être un séducteur. On est inévitablement entouré d'un essaim de jeunes femmes éblouies par le pouvoir". Un chef de l'État doit savoir composer avec les caméras : "On n'a plus une seconde sans une caméra pour nous traquer", constate notre éditorialiste.

Une médiatisation de la vie privée

Depuis le début de la Cinquième République, les présidents ont dû faire face à la médiatisation de leur vie privée. Pour Alain Duhamel, il y a eu des "révélations sur la santé des Présidents et puis sous François Mitterrand, il y a eu une percée. Pendant le mandat de Nicolas Sarkozy, c'était presque de l’exhibitionnisme".

"On parlait d'argent, de santé et aussi de relations hors-mariage avec l'affaire Mazarine, qui était un coup de tonnerre", rappelle notre éditorialiste.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Essentiels vidéos François Hollande Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants