1 min de lecture Écologie

Royal demande aux jardineries de ne plus mettre en vente libre le désherbant Roundup de Monsanto

La ministre de l'Écologie souhaite lutter contre les effets néfastes des pesticides. Le produit avait été décrié en mars dans le classement du glyphosate par le Centre international de recherche sur le cancer

Ségolène Royal lors d'une conférence de presse, le 4 février 2015, à Paris (archives).
Ségolène Royal lors d'une conférence de presse, le 4 février 2015, à Paris (archives). Crédit : KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Valentin Chatelier
et AFP

La ministre de l'Ecologie Ségolène Royal a annoncé dimanche sur France 3 l'interdiction de la vente libre dans les jardineries du désherbant vedette de Monsanto, le Roundup, afin de lutter contre les effets néfastes des pesticides. Sur son compte Twitter, l'ancienne candidate à l'élection présidentielle a présenté un "guide pour jardiner nature", disponible sur le site du ministère de l'Écologie.

Le produit a été décrié en mars. Le glyphosate est le principal actif du désherbant Roundup et a été classé comme cancérogène "probable chez l'homme" par le Centre international de recherche sur la cancer, rapporte Le Monde. Ce dernier a néanmoins déclaré que "les preuves sont limitées". En Colombie, alors que le glyphosate était utilisé pour détruire les plantations de drogues, son utilisation a été interdite par le président en mai 2015.

L'ONG Générations Futures a publié un communiqué ce dimanche 15 juin. Elle dénonce notamment le fait que Ségolène Royal ne donne pas d'échéance pour l'arrêt de la vente. Mais "si la mesure rentrait en vigueur avant le premier janvier 2018, ce serait un progrès que nous saluerions", écrit-elle. L'ONG regrette également que l'usage du glyphosate ne soit pas réduit ou interdit dans l'agriculture par Stéphane Le Foll, ministre de l'Agriculture.

"La France doit être à l'offensive sur l'arrêt des pesticides" et "je vous annonce que j'ai demandé aux jardineries d'arrêter de mettre en vente libre le Roundup de Monsanto", a déclaré la ministre. Une ministre très engagée sur les questions écologiques et la COP 21, la conférence sur le climat qui se déroulera à Paris du 30 novembre au 11 décembre 2015.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Écologie Ségolène royal
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants