1 min de lecture Roms

Roms : pour combattre la mendicité des enfants, la justice cible les parents

Pour lutter contre la mendicité des enfants roms dans les rues, le procureur de Lille a décidé de passer à la vitesse supérieure en poursuivant les parents. Ce lundi à 14h deux couples, dont les cinq enfants de 5 à 10 ans quémandaient quelques pièces aux feux rouges, seront jugés en correctionnelle pour délaissement de mineurs. Environ 3.000 Roms vivent dans la capitale nordiste dans des conditions insalubres.

micro générique
La rédaction numérique de RTL
et Franck Antson

Le procureur ne cherche pas à "pénaliser la misère humaine"

Cette mesure suscite l'incompréhension des travailleurs sociaux et des bénévoles. "Je ne veux pas pénaliser la misère humaine mais je veux que la société assume ses responsabilités pour venir en aide aux enfants en danger", explique le procureur Frédéric Fèvre : "Dans cette responsabilité, j'entends prendre ma part".
   
Le 4 décembre 2012, les enfants avaient été conduits au commissariat par des policiers alors qu'ils mendiaient près de leur campement de la Porte d'Arras, le plus grand de l'agglomération, avec 700 occupants, sans eau courante, toilettes ou électricité. Ils avaient expliqué aux policiers mendier "pour récupérer de l'argent pour manger, à la demande de leurs parents", explique M. Fèvre. "De nombreux automobilistes ont dit avoir peur de renverser les enfants", souligne-t-il.

Une action "disproportionnée, décalée et inadaptée"

Les cinq enfants, cousins, avaient été placés en foyer, à la demande du procureur de la République, une mesure levée deux semaines plus tard par le juge des enfants.

Renvoyer ces Roms devant le tribunal est une mesure "disproportionnée, décalée et inadaptée", dénonce Patrick Vigneau, le directeur de l'Areas, l'association qui regroupe les travailleurs sociaux chargés des Roms.

Carte de localisation Lille

Lire la suite
Roms Immigration Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants