1 min de lecture Roms

Roms : "Paris, c'est devenu Bombay", dit Pierre Lellouche

TÉMOIGNAGE - Pour le député UMP et conseiller de Paris, les Roms défigurent la capitale française.

Pierre Lellouche, député UMP et conseiller de Paris, le 22 septembre 2013.
Pierre Lellouche, député UMP et conseiller de Paris, le 22 septembre 2013. Crédit : AFP / Kenzo Tribouillard
micro générique
La rédaction numérique de RTL

Pierre Lellouche persiste et signe. Après avoir comparé la mendicité rom à l'enlèvement des véhicules garés sur les places livraison dans la capitale en préambule de son intervention devant le Conseil de Paris lundi 16 décembre, le député UMP et conseiller de Paris a confirmé ses propos au micro de RTL.

"L'image de la capitale est en train d'être sérieusement atteinte. C'est insupportable", regrette l'élu parisien. "Et ce qui est encore plus insupportable pour le Parisien que je suis c'est qu'on a sur le grand boulevard de la Madeleine un mendiant Rom tous les 200 mètres, littéralement installé sur le trottoir", poursuit-il.

Vous avez des faux vieillards, des vrais bébés. C'est devenu Bombay

Pierre Lellouche
Partager la citation

"Vous avez des faux vieillards, des vrais bébés. C'est devenu Bombay", lâche un Pierre Lellouche visiblement agacé par la situation. "C'est scandaleux, on est en train de défigurer la plus belle ville du monde dans l'indifférence générale. La police passe devant, rien ne se passe", déplore-t-il avant de s'interroger : "Comment voulez-vous que l'État soit respecté si n'importe qui venant de n'importe où peut camper sur le territoire de la plus belle ville du monde ?".

"On n'est pas dans l'Union européenne pour servir de dépotoir aux ressortissants des populations dont on ne veut pas s'occuper dans les pays d'origine", conclut-il.

>
Roms : "Paris, c'est devenu Bombay", dit Pierre Lellouche Crédit Média : Céline Landreau | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Roms UMP Immigration
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants